Climat – Environnement

Pollution aux particules fines : encore des mesures de restriction, malgré un mieux à l'ouest

Par Tifany Antkowiak, France Bleu mardi 24 janvier 2017 à 18:53 Mis à jour le mardi 24 janvier 2017 à 22:03

À Lyon mardi, difficile de distinguer les tours de la Part-Dieu, en raison de la pollution de l'air.
À Lyon mardi, difficile de distinguer les tours de la Part-Dieu, en raison de la pollution de l'air. © Maxppp - Joël Philippon

En raison de l'épisode de pollution aux particules fines qui concerne une grande partie de la France depuis plusieurs jours, des mesures anti-pollution sont encore en vigueur ce mercredi dans plusieurs régions, surtout dans l'est. La situation s'améliore en revanche à l'ouest.

L'épisode de pollution aux particules fines qui touche une large partie de la France depuis la fin de la semaine dernière n'est pas terminé. Cet épisode est "exceptionnel par son ampleur géographique", selon l'Institut national de l'environnement industriel et des risques, puisqu'il s'étend sur plusieurs pays en Europe, du Royaume-Uni à la Pologne. En France, des mesures anti-pollution sont encore en vigueur ce mercredi dans plusieurs régions, principalement à l'est. À l'ouest, la qualité de l'air s'améliore.

Pollution de l'air : la situation s'améliore à l'ouest. - Visactu
Pollution de l'air : la situation s'améliore à l'ouest. © Visactu -

Alerte maintenue en Alsace et dans le Territoire de Belfort

L'alerte pollution est maintenue en Alsace ce mercredi pour le quatrième jour consécutif, même si les niveaux de pollution devraient commencer à baisser selon ATMO Grand Est. La principale mesure est l'abaissement de 20 km/h de la vitesse maximale sur autoroute.

La même mesure est reconduite pour la journée de mercredi sur l'A36 dans le Territoire de Belfort. La vitesse est également abaissée à 70 km/h hors agglomération sur tous les axes du département.

Circulation alternée reconduite à Lyon et Villeurbanne...

Après les véhicules impairs mardi, l'interdiction de circulation concerne mercredi les véhicules pairs, à l'exception de ceux dotés d'une vignette verte (zéro émission), violette (1), jaune (2) et orange (3), qui eux, peuvent rouler.

...et circulation différenciée à Grenoble et Paris

Les mesures de restriction de circulation sont reconduites à Grenoble mercredi, sixième jour consécutif de pic de pollution aux particules fines sur la région. Les voitures de plus de 20 ans n'ont pas le droit de rouler dans les 49 communes de la métropole grenobloise. Idem pour les poids lourds diesel immatriculés avant le 1er janvier 2001 et les deux roues immatriculés avant le 1er juin 2000. Mardi, des contrôles ont été organisés à Grenoble, mais l'absence de vignette Crit'Air sur les véhicules n'a pas été verbalisée. Des mesures de limitation de vitesse déjà en vigueur mardi sont aussi prolongées.

À Paris et en petite couronne, l'interdiction de circulation aux véhicules de 20 ans et plus est prolongée pour la journée de mercredi. Les véhicules sans vignette Crit'Air (obligatoire depuis le 16 janvier) et de classe 5 ne sont pas autorisés à rouler à Paris et autour de la ville, dans un périmètre situé à l'intérieur de l'A86. L'interdiction est valable de 5h30 à minuit.

En Bourgogne et en Gironde, vitesse maximale réduite sur certains axes routiers

Le seuil d'alerte a été dépassé mardi dans les quatre départements de Bourgogne. Plusieurs mesures anti-pollution ont été prises par les préfectures : écobuage et brûlage des déchets verts à l'air libre sont notamment interdits. Par ailleurs, en Côte-d'Or, à partir de 7h mercredi matin, la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes A6, A31, A36, A39, A38 est réduite de 130 km/h à 110 km/h.

La préfecture de Gironde a décidé de maintenir au moins jusqu'à mercredi midi, les mesures de limitation de vitesse déjà en vigueur mardi sur l'ensemble du réseau routier du département. Sur la rocade de Bordeaux, la vitesse est limitée à 70km/h depuis dimanche déjà. Des restrictions qui n'ont pas d'incidence pour les salariés en télétravail.

Bretagne : transports en commun gratuits à Rennes

En Bretagne, malgré les prévisions qui faisaient état d'une amélioration de la qualité de l'air pour mercredi, le seuil d'alerte a été maintenu dans les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan d'après Air Breizh. À Rennes, les transports en commun restent gratuits toute la journée de mercredi.