Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'été joue les prolongations à Saint-Guilhem-le-Désert

dimanche 29 octobre 2017 à 7:04 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

Si les conditions climatiques qui règnent sur le sud de la France en inquiètent certains, notamment ceux pour qui il n'a pas assez plu, elles peuvent aussi faire le bonheur d'autres. A Saint-Guilhem-le-Désert, le soleil continue de briller. Les touristes ont le sourire, les commerçants un peu moins.

Beaucoup de touristes profitent du soleil d'automne sur la grande place de St Guilhem
Beaucoup de touristes profitent du soleil d'automne sur la grande place de St Guilhem © Radio France - Guillaume Roulland

Saint-Guilhem-le-Désert, France

L'été joue les prolongations dans le sud de la France. Tous les records de douceur et de chaleur ont été battus au mois d'octobre. Et logiquement, on peut donc penser que cela fait le plus grand bonheur des professionnel du tourisme.

Des américains, des néo-zélandais, des australiens....

A St-Guilhem-le-Désert, l'un des villages les plus fréquentés de l'Hérault, la fréquentation est effectivement exceptionnelle pour des vacances de la Toussaint. Bruno Bergamasco, guide conférencier à l'office du tourisme, constate la différence avec les autres années. "On croise beaucoup de touristes étrangers. Des américains, des allemands et aussi beaucoup d'espagnols. J'ai même croisé ce matin des gens qui venaient de Nouvelle-Zélande, d'Australie ou de Tahiti. On a énormément de monde. Ce sont vraiment des vacances exceptionnelles".

On a énormément de monde, mais les gens regardent à la dépense

Du coup, grâce au beau temps qui persiste, beaucoup de commerçants ont décidé eux aussi de faire durer la saison. Certaines boutiques, habituellement fermées à cette période de l'année, ont rouvert pour l'occasion, espérant ainsi profiter des conditions climatiques. Mais côté chiffre d'affaire, les propos sont beaucoup plus mesurés. "C'est vrai, il est fait très beau et c'est très agréable" reconnait Véronique, propriétaire d'un magasin de vêtements sur la place principale du village, "mais on ne travaille pas super bien. On a énormément de monde, mais les gens regardent à la dépense. Le beau temps ne fait pas tout..."

Soleil, douceur, terrasses quasiment remplies. On se croirait encore en été - Radio France
Soleil, douceur, terrasses quasiment remplies. On se croirait encore en été © Radio France - Guillaume Roulland

Quoi que l'on fasse, la Toussaint, même avec le beau temps, restera toujours coincée entre l'été, et Noël. Deux périodes ou l'on dépense beaucoup. Il y a donc forcément un peu moins d'argent pour les chrysanthèmes et le reste.

Bruno Bergamasco, guide-conférencier à l'office du tourisme de St-Guilhem-le-Désert

Reportage dans les rues de St Guilhem

EN bas de St Guilhem, de nombreux camping-cars stationnent sur le parking du Pont du Diable - Radio France
EN bas de St Guilhem, de nombreux camping-cars stationnent sur le parking du Pont du Diable © Radio France - Guillaume Roulland