Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'Eurométropole de Strasbourg dévoile son plan climat 2030

lundi 6 novembre 2017 à 19:36 Par Maxime Nauche, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

L'Eurométropole de Strasbourg veut valoriser les résultats encourageants de la dernière décennie en matière d'environnement. Cela passe par le plan climat 2030 dévoilé le jour de l'ouverture de la conférence des Nations Unies sur le réchauffement climatique.

Strasbourg vu du ciel
Strasbourg vu du ciel © Maxppp -

Strasbourg, France

Alors qu'en Allemagne, à Bonn, s'ouvre la 23e conférence des Nations Unies sur le réchauffement climatique, l'Eurométropole dévoile son plan climat 2030. L'objectif : poursuivre sur la bonne lancée des dix dernières années.

Atteindre 100% d'énergies renouvelables d'ici 2050. Baisser les émissions de gaz à effet de serre de 40% en 2030. Voilà quelques objectifs du plan climat de l'Eurométropole. Des objectifs ambitieux mais loin d'être irréalisables. Surtout que la consommation d'énergie par habitant a déjà baissé de plus de 20% dans l'Eurométropole en dix ans. Les émissions de gaz à effet de serre ont été réduites de 40% depuis 1990. Donc l'optimisme affiché par l'Eurométropole ne parait pas insensé.

Ces objectifs seront notamment atteints grâce au développement de la géothermie à Reichstett et Illkirch, par exemple. C'est à dire : produire de la chaleur avec de l'eau chaude souterraine. Cela passera aussi par la rénovation de 5000 logements par an pour qu'ils soient mieux isolés. La moitié seront des logements sociaux.

Voilà quelques exemples emblématiques des mesures de ce plan climat. Mais Alain Jund, vice-président de l'Eurométropole, rappelle que rien ne se fera sans les citoyens. Donc en décembre sera lancée sur internet une plateforme sur laquelle chacun pourra apporter des idées. Jusqu'au moins de juin, il y aura des rencontres avec les citoyens de toutes les communes et de tous quartiers pour récolter toutes les bonnes idées qu'il y aura à prendre. En Alsace, il existe déjà un site internet appelé "familles à énergie positive" sur lequel chacun peut trouver des astuces pour réduire sa consommation d'énergie et donc aussi sa facture.