Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

L'installation des 62 éoliennes au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier commencera en 2022

vendredi 25 janvier 2019 à 16:49 Par Marc Bertrand, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Le chantier va débuter dès le second semestre 2020 avec l'enfouissement des câbles de raccordement au réseau électrique sur la côte. Les éoliennes seront installées en deux ans entre début 2022 et fin 2023. Un calendrier bien trop optimiste, selon les opposants au projet.

L'un des photomontages présentés par le promoteur du projet de centrale éolienne offshore.
L'un des photomontages présentés par le promoteur du projet de centrale éolienne offshore. © Radio France - Emmanuel Sérazin

Île de Noirmoutier, France

Tous les feux sont au vert... ou presque, pour la construction des 62 éoliennes au large des îles d'Yeu et Noirmoutiers. Sur le site du consortium industriel, on annonce le début des travaux d'installation "pour 2019-2021". Mais une petite astérisque indique que la date est donnée "sous réserve de l'obtention des autorisations administratives purgées de tout recours"

Les autorisations administratives ont fait l'objet de recours de la part des opposants, ce qui nous amène à décaler aujourd'hui à 2022 le démarrage des travaux. C'est à cette date là que vous verrez les travaux en mer - Lucile Forget

Du côté de la préfecture, sur une dizaine de demandes d'autorisation, la dernière sera étudiée avant cet été, elle concerne la prise en compte des espèces protégées pour le raccordement du parc éolien au réseau électrique par RTE, le réseau public d'électricité. Mais Lucile Forget, directrice du développement du projet éolien offshore, explique que les autorisations déjà accordées sont contestées par les opposants. Elle estime donc la date de début des travaux à 2022, pour une "mise en service du parc éolien au cours de l'année 2023".

Le chantier de raccordement dès l'an prochain ?

Le réseau d'électricité RTE, chargé du raccordement entre le parc éolien et la côte, va commencer les travaux en premier dès le "second semestre 2020". Soit l'année prochaine. Il d'enterrer deux câbles sous la mer puis la côte sur 60 km, entre l'emplacement du futur parc et la commune de Soullans, où l'électricité produite partira vers le réseau national.

Nous on sourit de ces anticipations, le consortium semble déjà connaître les décisions de justice de notre pays, alors que le juge pourrait très bien annuler le projet de centrale éolienne ! - Fabien Bouglé

"Le consortium donne une date de 2022, mais des recours sont déposés auprès de la cour administrative d'appel à Nantes, ensuite il y aura la case du Conseil d'Etat, et le juge peut très bien décider d'annuler le projet tout entier. Je pense qu'ils prennent leurs désirs pour des réalités", assure le porte-parole du collectif d'opposants Touche pas à nos îles, Fabien Bouglé. Pour lui, ce calendrier est largement optimiste.

Le projet de parc éolien offshore entre les îles d'Yeu et de Noirmoutier prévoit d'installer 62 éoliennes de 200 mètres de haut, pour fournir de l'électricité capable d'éclairer théoriquement 790 000 personnes en fonctionnant à pleine puissance. Il suscite de nombreuses oppositions des riverains et des professionnels de la pêche. Les éoliennes seront fabriquées au Havre, en Normandie.