Climat – Environnement

L’intérieur de la Corse pris au piège de la neige

Par Hélène Battini, France Bleu RCFM et France Bleu jeudi 19 janvier 2017 à 10:27

Le couvent d'Alandu
Le couvent d'Alandu - Aurélie Bernardi

La vigilance jaune neige-verglas-vent violent a été levée ce jeudi matin par les services de Météo France, mais la Haute-Corse reste en vigilance jaune avalanche et certains villages de l’intérieur enclavés.

La situation commence peu à peu à se stabiliser, les chutes de neige vont cesser ce mercredi, mais la prudence reste de mise sur les routes car même si les précipitations neigeuses se sont arrêtées les températures sont basses et le risque de verglas est important. Dans le Boziu et en Castagniccia, le courant a été rétabli mais la situation reste terriblement compliquée. Un à deux mètres de neige empêche tout déplacement dans certains villages où les routes sont très difficilement praticables.

Toussaint Rocchi, le maire de Rusiu :_ « Le problème c’est le chasse neige, hier il est passé mais il y avait trop de neige il ne pouvait pas pousser. Il y a 1m80 de neige, on a fait des passages provisoires, il y a quelques personnes âgées, elles ne peuvent pas bouger… Mais elles ne manquent de rien, pour les courses elles avaient prévu, elles sont un peu habituées ici à la tempête l’hiver… »_

Pierre Taddei, le maire de Bustanicu :_ « On a à peu près 1m20 à 1m50 de neige, le village du bas a été débloqué mais le chasse neige trop petit ne peut pas monter au village du haut. Il y a des bêtes bloquées un peu partout, les habitants sont confinés dans les maisons. Il faudrait peut-être pour l’avenir envisager l’achat de matériel adapté à ce genre d’intempéries. »_

Pour permettre de dégager plus vite les petites routes, une fraiseuse est arrivée ce jeudi matin en Corse. Elle a été prêtée par le département des Alpes-Maritimes et positionnée sur Corte pour prendre la direction du Boziu.

Le rôle indispensable des pompiers

Les pompiers du département ont évidemment joué un rôle majeur dans cet épisode neigeux. Une soixantaine d'interventions pour la seule journée de mercredi. Les Pompiers ont aussi aidé et permis le rétablissement du courant en emmenant des équipes d'EDF sur leurs chenillettes. Et quand leurs missions premières sont terminées, il reste l'humain et l'aide aux personnes, notamment les personnes âgées vivant souvent seules.