Climat – Environnement

"L'objectif maintenant c'est de trouver des preuves de la présence de vie sur Mars"

Par Lionel Cariou, France Bleu Isère mercredi 30 septembre 2015 à 8:40

La planète Mars photographiée par Hubble
La planète Mars photographiée par Hubble - NASA ESA

La NASA a annoncé avoir observé des traces d'eau sous forme liquide sur la planète Mars. Pour le chercheur Pierre Beck, invité de France Bleu Isère ce matin, ce n'est pas une révolution mais plutôt une confirmation. Reste maintenant à trouver des traces de vie...

 Il faut d'abord s'entendre sur le terme "d'eau liquide". Il s'agit d'un mélange d'eau et de sel qui s'écoule à peine... Le chercheur grenoblois Pierre Beck (IPAG - Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble) a reproduit ce phénomène en laboratoire. Pour lui la présence de cette solution aqueuse comparable à la saumure permet d'imaginer un vol habité, voire une colonisation de la planète Mars. Mais la principale difficulté réside dans la localisation de cette "eau". 

Un instrument en partie conçu à Grenoble sur Mars en 2020

Il faut tomber au bon endroit car sa présence est très localisée et très limitée. Pour le scientifique grenoblois, si la vie a pu se développer sur Mars dans le passé, ce n'est pas forcément encore le cas aujourd'hui, même si cela reste une possibilité. La prochaine étape consistera donc à trouver ces traces de vie. C'est l'objectif de la mission de la NASA programmée en 2020. La future sonde américaine embarquera un instrument baptisé "Supercam" conçu par une équipe composées de chercheurs toulousains et grenoblois dont fait Pierre Beck. Un instrument qui apportera peut-être la preuve d'une vie sur Mars...

Pierre Beck, chercheur grenoblois spécialiste de la planète Mars