Climat – Environnement

L'oeil du Web - L'avant et l'après Irma vu du ciel

Par Bénédicte Robin, France Bleu mardi 12 septembre 2017 à 17:52

L'avant et l'après Irma des îles vierges britanniques et américaines vu de l'espace
L'avant et l'après Irma des îles vierges britanniques et américaines vu de l'espace - NASA

Après le passage d'Irma, le vert des îles a disparu au profit du marron. Un YouTubeur dénonce le harcèlement scolaire. Les Marines Américains reprennent Eminem.

C'est l’œil du web, une chronique à lire et écouter tous les jours sur France Bleu.

Après le passage de l'ouragan Irma, nous découvrons chaque jour un peu plus les ravages qu'il a engendré. Mais déjà, vu de l'espace, la NASA, nous permet de voir à grande échelle les conséquences de rafales de vents aux alentours de 300km/h.

Le vert a disparu des îles après le passage d'Irma - Aucun(e)
Le vert a disparu des îles après le passage d'Irma - NASA

La NASA a publié sur son site des clichés comparatifs des îles vierges britanniques avant et après le passage d'Irma.

On voit que sur la photo datée du 25 août (avant) les îles apparaissent vertes. Le 10 septembre (après), elles sont marron.

La NASA explique qu'il peut y avoir beaucoup de raisons à ce changement. Parmi les explications, les rafales de vents très fortes qui ont arraché la végétation, ou bien l'eau salée de la mer qui a inondé les végétaux et les a donc asséchés.

La végétation peut avoir été ravagée par le vent ou l'eau salée - Aucun(e)
La végétation peut avoir été ravagée par le vent ou l'eau salée - NASA

Par contraste, une autre image est parlante celle de l'île d'Antigua (ci-dessous). Irma est passée un peu au-dessus au nord de cette île et l'on constate que sa couleur n'a pratiquement pas changé.

L'île d'Antigua semble avoir été épargné et a conservé sa couleur verte - Aucun(e)
L'île d'Antigua semble avoir été épargné et a conservé sa couleur verte - NASA

Êtes-vous un harceleur "silencieux" ?

La nouvelle vidéo du YouTubeur Nino Arial fait beaucoup réagir. Le jeune humoriste a laissé tomber son ton léger le temps d'une vidéo pour évoquer le harcèlement scolaire.

Après une vidéo postée sur le thème de la "rentrée", une de ses abonnées lui a écrit, explique-t-il, pour le remercier de l'avoir faite rire sur "la pire journée de l'année chaque". Après quelques échanges avec elle, la jeune fille lui aurait expliqué qu'elle était victime de harcèlement dans son lycée.

Ce témoignage a fait prendre conscience au jeune homme qu'il a lui-même été "harceleur" car il "laissé faire" lorsqu'il était lui-même élève, explique-t-il.

Il s'adresse donc à ceux qu'il nomment les "harceleurs silencieux" comme lui, ceux qui se croient "neutres" car ils ne disent rien mais pour lui "il n' y a que deux camps : les harceleurs ou les harcelés".

Capture d'écran vidéo YouTube - Aucun(e)
Capture d'écran vidéo YouTube - Nino Arial

Nino Arial invite donc les "harceleurs silencieux" à sortir du silence.

Sa vidéo a été vue plus de 400 000 fois en 4 jours sur facebook et a suscité des centaines de commentaires.

Capture d'écran page facebook de Nino Arial - Aucun(e)
Capture d'écran page facebook de Nino Arial

Le harcèlement scolaire qui se prolonge sur internet et les réseaux sociaux touchent 12% des écoliers et 10% des collégiens d'après des chiffres de 2015.

Capture d'écran site du ministère de l'éducation nationale - Aucun(e)
Capture d'écran site du ministère de l'éducation nationale

Une fanfare des Marines américains reprend du... Eminem !

Le corps des Marines Américains n'est pas passé inaperçu ce week-end. A l'occasion de la semaine de la Marine à Detroit (Michigan, Etats-Unis) la fanfare de San Diego a interprété une chanson du rappeur Eminem.

La vidéo a été plus d'un million de fois sur facebook. Mais on ne sait pas si parmi ces internautes se trouve l'artiste de la chanson originale pourtant interpellé sur Twitter.

Des fanfares militaires qui reprennent des tubes, cela ne vous rappelle rien ? Souvenez-vous le medley de Daft Punk en clôture du dernier défilé du 14 juillet, à Paris.