Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'Orne panse ses plaies une semaine après les inondations

mardi 19 juin 2018 à 18:35 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

Le département de l'Orne a été touché dans la nuit du 11 au 12 juin par de fortes précipitations et une brusque montée des eaux. Une semaine après, la préfecture de l'Orne a recensé près de 146 communes impactées par ces inondations, 34 d'entre elles ont déposé une demande de catastrophe naturelle.

Arlette attend le passage des assureurs une semaine après avoir vu sa maison inondée par les eaux de la Vie
Arlette attend le passage des assureurs une semaine après avoir vu sa maison inondée par les eaux de la Vie © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Une semaine après les inondations, 34 communes de l'Orne ont déposé une demande de reconnaissance d'état de catastrophe naturelle. Cette démarche permet à leurs administrés d'être plus efficacement remboursés.

A Vimoutiers, le dossier de la mairie a recensé 215 sinistres : caves inondées, voitures.... La crue de la rivière la Vie avait provoqué en quelques heures la montée des eaux jusqu'à un mètre dans les rues et les habitations de la commune de 3500 habitants.

J'ai mis quatre employés municipaux pour aller voir tous les habitants qui étaient sinistrés pour relever leur adresse et noter tout ce qu'il fallait. Et vendredi dernier, notre demande de reconnaissance est arrivée sur la table de la préfecture par mail, explique le maire de Vimoutiers Guy Romain.

Un système de soufflerie a été installé dans les locaux de la Maison Familiale Rurale de Vimoutiers - Radio France
Un système de soufflerie a été installé dans les locaux de la Maison Familiale Rurale de Vimoutiers © Radio France - Olivier Duc

Une trentaine d'habitants de Vimoutiers ont dû être relogés. Et la maison familiale rurale qui forme aux métiers du cheval 180 élèves va terminer ses derniers cours à Argentan. Elle s'est lancée dans une course contre la montre pour pouvoir rouvrir en septembre pour la rentrée prochaine.

Autre ville touchée par ces inondations, Alençon a rassemblé jusqu'à présent 80 dossiers de particuliers. Une seule école parmi les trois établissements inondés n'a pas pu encore rouvrir. La commune ornaise devrait bientôt également déposer sa demande auprès de la préfecture. Elle a officiellement 18 mois pour effectuer sa démarche mais dans les faits les communes ont tout intérêt à presser le pas pour leurs administrés.

Le plus de l'Info revient sur les inondations dans l'Orne une semaine après