Climat – Environnement

Le gouffre de Fontaine-de-Vaucluse, l'une des premières expéditions de Cousteau

Par Aurélie Lagain et Jérémy Marillier, France Bleu Vaucluse mercredi 12 octobre 2016 à 10:59

Philippe et Jacques-Yves Cousteau sur la Calypso dans les Caraïbes en 1985
Philippe et Jacques-Yves Cousteau sur la Calypso dans les Caraïbes en 1985 © AFP

C'est un moment méconnu de la vie du commandant Jacques-Yves Cousteau : son exploration du gouffre de Fontaine-de-Vaucluse, dès 1947.

Le long-métrage L'Odyssée sort ce mercredi dans les salles de cinéma. Le film retrace la vie du commandant Cousteau sous l'angle familial, avec Lambert Wilson dans le rôle titre.

Pour beaucoup, Cousteau, c'est "Le monde du silence" (lauréat de la Palme d'or à Cannes en 1956 et d'un Oscar en 1957) et son bateau, la Calypso.

Mais c'est aussi, à partir de 1947, l'exploration du gouffre de Fontaine-de-Vaucluse, l'une des résurgences d'eau les plus importantes du monde. "C'est au début de sa carrière qu'il plonge ici, dans de l'eau douce et dans des cavités, ce qui n'est pas son sujet principal", rappelle Roland Pastor spéléologue et maire du village.

"Le rêve de Jules Verne est sur le point de se réaliser. Les autonomes sont fixés dans le dos, un peu comme les sacs tyroliens. Ils nous permettent de vivre près d'une heure à 40 mètres de fond et de descendre beaucoup plus bas encore." Jacques-Yves Cousteau en 1947

Reportage à Fontaine-de-Vaucluse de Jérémy Marillier

Des traces du passage de Cousteau toujours visibles dans le gouffre

Cousteau y a de nouveau plongé en 1967. "Ils ont plongé dans de l'eau à 12 degrés, avec des vêtements pas très adaptés, dans des positions pas très adaptées, avec un éclairage pas très adapté", explique Roland Pastor en évoquant le plongeur.

"Il a découvert en partie les différentes cavités. Il y a des espaces qu'il a nommés et qu'on parcourt encore aujourd'hui. Pour nous, Cousteau, c'est une légende."

Roland Pastor à coté d'une œuvre d'art représentant le scaphandre utilisé pour la première plongée dans le gouffre en 1878 - Radio France
Roland Pastor à coté d'une œuvre d'art représentant le scaphandre utilisé pour la première plongée dans le gouffre en 1878 © Radio France - Jérémy Marillier

Roland Pastor

Aujourd'hui, il reste encore des traces de son passage dans le gouffre : une ampoule notamment, vient d'être retrouvée. Elle a permis au commandant de s'éclairer dans les profondeurs.

L'an prochain, la mairie de Fontaine-de-Vaucluse pourrait organiser un événement pour fêter les 70 ans de la venue de Cousteau au village.

A noter que France Bleu vous propose une série de 10 épisodes consacrée à la Calypso, disponible gratuitement en podcast.

Partager sur :