Climat – Environnement

La bactérie tueuse d'oliviers bientôt en Pays Catalan ?

Par Benjamin Billot, France Bleu Roussillon vendredi 17 avril 2015 à 18:48

Des oliviers à Nyons
Des oliviers à Nyons © Radio France - Nathalie Rodrigues

La Xylella Fastidiosa, bactérie qui décime les oliveraies du sud de l'Italie, a été identifiée pour la première fois à Rungis, en région parisienne. Peut-elle arriver chez nous ? Oui, sans doute, répondent les oléiculteurs locaux.

"Ça me touchera... Je le sais ! Et ça touchera tout le monde !"

Christian Pouil, oléiculteur à Trouillas, est pessimiste. La Xylela Fastidiosa arrivera, un jour ou l'autre, en pays catalan et finira par toucher ses oliviers. Et elle risque alors de faire de beaux dégats .

Comme la flavescence dorée pour les vignes ou la sharka pour les pêchers, il n'existe pas de remède contre la fastidiosa. Quand un arbre est touché, il faut l'arracher , lui et les arbres proches. C'est ce qui se passe dans les Pouilles, dans le sud de l'Italie, où des milliers d'arbres ont déjà été touchés depuis l'arrivée de la bactérie.

Des branches d'oliviers - image d'illustration - Maxppp
Des branches d'oliviers - image d'illustration © Maxppp

Mais attention, la fastidiosa identifiée en région parisienne ne provient pas des oliviers italiens. Elle a été retrouvée sur un caféier en provenance d'Amérique centrale. L'épidémie italienne pourrait néanmoins se propager en France . Par exemple avec les oliviers vendus dans les jardineries, souvent d'origine transalpine.

C'est un insecte volant qui transmet la fastidiosa aux arbres . Ce qui inquiète Christian Pouil, c'est le nombre d'oliviers non-traités dans la région. Entre les cultures bios et les oliviers ornementaux, si la bactérie arrive en Pyrénées Orientales, il sera difficile d'endiguer la maladie :

"Les pouvoirs publics, il faudra peut-être qu'ils se disent, l'écologie c'est bien joli, mais au bout d'un moment, c'est de la survie d'une filière dont il s'agit."

La meilleur solution pour survivre - économiquement - à ce genre de maladies selon Christian Pouil, c'est de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier et de cultiver différents types d'arbres . Si l'une des variétés est décimée, il restera toujours les autres.

Bactérie Tueuse d'Oliviers SON

Bactérie Tueuse d'Oliviers ENRO