Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La Baule : des vélos électriques en libre-service

lundi 30 juillet 2018 à 17:28 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan

Cet été, la ville de La Baule lance une expérimentation de vélos électriques en libre-service. Une quinzaine de deux-roues sont à la disposition des habitants et des touristes dans trois stations. Il en coûte 1,5 euro pour une heure de location.

Les vélos sont notamment accessibles devant le Casino de la Baule
Les vélos sont notamment accessibles devant le Casino de la Baule © Radio France - Anne Patinec

La Baule, France

Les vélos bleus sont  disponibles à la gare, devant le casino et avenue Lajarrige. Trois endroits particulièrement fréquentés à la Baule. Pour utiliser l'un des deux-roues, il faut télécharger l'application (labaule-velo.libre-service) ou le flash-code sur son téléphone; grâce à un code, vous pouvez déverrouiller l'anti-vol 24 h/24 . L'autonomie des vélos n'est que de 20 kms afin de ne pas concurrencer les loueurs. "L'idée est celle d'un usage sur des courtes durées pas de partir en balade plusieurs heures; entre chaque borne le trajet est inférieur à dix minutes" explique  Sébastien Bourbousson, le directeur de la start-up nantaise Ecovélo, qui a installé les trois stations. Les vélos sont fabriqués en Vendée chez Arcade Cycles. Les dix premières minutes sont gratuites. L'heure s'élève à 1,50 euro. Le paiement s'effectue par carte bancaire. 

Les vélos en libre-service sont repérables à leur couleur bleue - Radio France
Les vélos en libre-service sont repérables à leur couleur bleue © Radio France - Anne Patinec

Pas de branchement électrique aux bornes

Pour éviter le fiasco des Vélib à Paris et éviter que cela coûte trop cher, les stations accueillant les deux-roues ne comportent pas de branchement électrique. L'entretien des deux-roues est géré par un loueur de vélos qui recharge les batteries tous les jours. Si votre balade dépasse les 20kms, pas de souci vous pouvez continuer à pédaler, mais vous ne bénéficiez plus de l'assistance électrique.

L'expérimentation, destinée aux habitants comme aux touristes, est programmée jusqu'en octobre. En fonction des résultats, elle pourrait être pérennisée voire élargie.