Climat – Environnement

La Bonne Mère se refait une beauté grâce à l'opération Green Marseille Zéro Déchet

Par Samia Belbachir, France Bleu Provence et France Bleu dimanche 24 janvier 2016 à 18:21

Près de 300 personnes ont ramassé des déchets autour de le Bonne Mère.
Près de 300 personnes ont ramassé des déchets autour de le Bonne Mère. © Radio France - Samia Belbachir

L'opération Green Marseille Zéro déchet à Notre-Dame-de-la-Garde a rassemblé plusieurs centaines de personnes au pied de la basilique.

Près de 300 Marseillais ont répondu présents à l'appel de l'association 1 Piece of Rubbish / 1 Déchet par Jour, pour l'opération Green Marseille Zéro déchet à la Bonne Mère.

 Un rassemblement pour nettoyer les chemins, rues et trottoirs autour de la basilique de Notre-Dame-de-la-Garde.

Opération nettoyage pour la Bonne Mère ce dimanche. - Radio France
Opération nettoyage pour la Bonne Mère ce dimanche. © Radio France - Samia Belbachir

Le rendez-vous a été donné sur la place du Colonel Edon dimanche après-midi pour cette action citoyenne. Les nombreux participants sont venus équipés de sacs et de gants. L'objectif : ramasser le moindre mégot, petit morceau de papier, de plastique sur et tout autour de la colline surplombée par la cathédrale.

Les bénévoles ont ensuite trié les plastiques ramassés dans les rues pour les recycler.

Les bénévoles sont venus en famille pour nettoyer autour de la Bonne Mère. - Radio France
Les bénévoles sont venus en famille pour nettoyer autour de la Bonne Mère. © Radio France - Samia Belbachir

Le pouvoir des réseaux sociaux

Les bénévoles ont été appelés à se prendre en photo avec un déchet à la main et à poster le cliché sur les réseaux sociaux avec le hashtag (mot clic) #1PieceofRubbish. En quelques heures plusieurs centaines de photos ont été publiées.

Une rue plus propre - Une ville plus propre - Un futur plus propre

Le slogan est celui de l'association 1 Piece of Rubbish / 1 Déchet par Jour. L'idée est partie d'une photo postée sur les réseaux sociaux par Edmund Platt. cet Anglais installé à Marseille depuis quatre ans et demi s'est pris en photo chez lui en Angleterre, avec une canette qu'il venait de ramasser à la main.

Today's new habit is to pick up 1 piece of rubbish per day. #clean #world #environment #1pieceofrubbish #cop21

A post shared by Do The #TrashBinChallenge (@1pieceofrubbish_1dechetparjour) on

Grâce aux amis marseillais d'Edmund Platt et à l'engouement des bénévoles, l'initiative a pris de l'ampleur jusqu'à la création officielle de l'association la semaine dernière.

Edmund et Georges-Edouard sont deux des trois fondateur de 1 Piece of Rubbish. - Radio France
Edmund et Georges-Edouard sont deux des trois fondateur de 1 Piece of Rubbish. © Radio France - Samia Belbachir

Depuis cette photo publiée l'été dernier, l'initiative a rassemblé en quelques semaines plusieurs centaines de Marseillais sur la page Facebook de l'association.