Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La canicule profite aux hôteliers des montagnes savoyardes

mardi 7 août 2018 à 19:51 - Mis à jour le mercredi 8 août 2018 à 7:30 Par Nina Valette, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Comme en 2003, la canicule profite aux professionnels du tourisme cette année. Fin juillet, les vacanciers étaient en effet nombreux à prendre la route direction Les Arcs (Savoie) à la recherche de températures fraîches. Une nouvelle clientèle que les hôteliers espèrent conserver et fidéliser.

Les vacanciers profitent de la fraîcheur en altitude
Les vacanciers profitent de la fraîcheur en altitude © Radio France - Nina Valette

Les Arcs, Bourg-Saint-Maurice, France

Après plusieurs semaines de fortes chaleurs, les températures diminuent sur toute la France. Des températures caniculaires qui ont pourtant fait le bonheur des hôteliers des montagnes savoyardes. En quelques jours seulement, le nombre de clients a doublé par endroits. 

À la recherche de la fraîcheur 

Ce mardi après-midi aux Arcs la température ne dépasse pas les 25 degrés. Hélène et sa fille débarquent tout juste de Paris. "On arrive au dernier moment mais la chaleur ce n’était plus possible, c’était même épouvantable dans le métro et le RER. Nous n’avions qu’une envie, être ici au grand air" raconte cette mère de famille. 

Une idée que Martine, qui arrive de la Loire, partage. Elle attend que sa chambre soit prête pour s’installer enfin. "Pourtant au téléphone, la réceptionniste m’a dit que ce n’était pas plein, et que j’avais le choix de la chambre. C’était il y a une semaine. Depuis ce n'est plus le cas. Il y a énormément de monde ! " plaisante la retraitée. 

Forte fréquentation fin juillet

Des arrivées tardives qui font les affaires de Benjamin Lemoine directeur de l’hôtel Mercure Les Arcs 1800. "Le weekend dernier, c’était plein. Le weekend prochain, nous sommes plein aussi. Et cette semaine le taux d’occupation est de 95%. D’habitude nous sommes plus proche des 50%" jubile le professionnel. Selon lui, cette vague de vacanciers est une aubaine pour l’avenir : _"_Pour beaucoup, c’est une première l’été à la montagne. Pourtant c’est merveilleux. Ils vont pouvoir découvrir ça et peut-être même revenir".

Plus surprenant, ce directeur a eu énormément de savoyards dans ses chambres. Des personnes dont le logement principal n’est qu’a quelques kilomètres. "Certains clients ont fait 20 minutes de route seulement pour venir passer quelques jours ici. C’est assez drôle. Mais il faisait trop chaud chez eux" s'amuse le directeur.