Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : L'environnement : un enjeu électoral 2017

La Celle-Dunoise signe la charte "zéro pesticide dans nos villes et villages"

vendredi 24 mars 2017 à 19:57 Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse

La Celle-Dunoise s'engage encore un peu plus pour l'environnement. La commune signe ce samedi la charte "zéro pesticide dans nos villes et villages". Elles sont 55 à avoir franchi le cap depuis 2009 en Creuse.

Michel Pascal, employé à la Celle-Dunoise, et l'un des deux brûleurs de la commune
Michel Pascal, employé à la Celle-Dunoise, et l'un des deux brûleurs de la commune © Radio France - Valérie Mosnier

Creuse, France

Et si on arrêtait d'utiliser du désherbant ? A la Celle-Dunoise ça fait longtemps qu'on a commencé à se poser la question. Ce samedi, la commune signe officiellement la charte "zéro pesticide dans nos villes et villages". Elles sont déjà 55 en Creuse à l'avoir fait, plus deux xommunautés de communes et 10 autres collectivités. A la Celle-Dunoise, il s'agit d'un nouvel engagement dans une démarche entamée il y a déjà plusieurs années.

Carte des structures engagées dans la charte "objectif zéro pesticide" en Creuse  - Aucun(e)
Carte des structures engagées dans la charte "objectif zéro pesticide" en Creuse - © CPIE des Pays Creusois

A la Celle-Dunoise signer cette charte est un geste logique puisque ça fait des années que la municipalité tente de réduire sa consommation de pesticides. La commune a investi dans deux brûleurs pour les mauvaises herbes, et fait son broyat pour les parterres de fleurs, qui réduit ainsi considérablement le désherbage manuel, mais aussi l'arrosage.

Pour Claude Landos, le maire de la Celle-Dunoise, élu en 2014, qui est aussi médecin c'est d'abord une question de "santé des employés et des habitants de la commune", mais aussi une question environnementale : "nous sommes engagés dans l'Atlas de la biodiversité communale, nous avons un département avec une biodiversité relativement bien sauvegardée et nous essayons de travailler là-dessus. Si on a des pesticides, ça veut dire qu'on a beaucoup d'espèces végétales.. animales qui vont disparaître et les pesticides descendent jusqu'à la rivière Creuse et là ce sont les poissons... "

Un petit coût supplémentaire pour la commune

Claude Landos le reconnaît, utiliser moins voire plus du tout de désherbant a un coût financier mais "qui est limité", car les employés communaux doivent passer plus souvent pour s'assurer de la propreté des trottoirs, par exemple. Seule exception : le désherbant est toujours autorisé dans les cimetières. Mais l'élu préfère avoir ce coût supplémentaire "pour l'avenir de la planète".

La charte "zéro pesticide dans nos villes et villages" n'est pas obligatoire, ni contraignante. C'est une démarche, qui ne fixe pas d'objectif mais incite à limiter les pesticides au maximum. Pour accompagner les collectivités le CPIE des Pays de la Creuse, l'association contribue au développement durable de la Creuse, et incite les élus à communiquer pour que les habitants comprennent la démarche.

Depuis le 1er janvier, une loi votée en 2015, interdit les pesticides dans les lieux publics comme les parcs ou les écoles.

A la Celle-Dunoise, il s'agit d'un engagement de plus dans une démarche entamée il y a déjà plusieurs années - Valérie Mosnier

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.