Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La centrale d'enrobage pour les travaux de l'A6 sera implantée à Sainte-Magnance

mercredi 11 avril 2018 à 19:10 Par Denys Baudin et Delphine Martin, France Bleu Auxerre

Le préfet de l'Yonne Patrice Latron a rendu son arbitrage mercredi : la centrale d'enrobage pour les travaux de l'A6 sera implantée à Sainte-Magnance (Yonne). Le projet controversé, porté par l'entreprise Colas, avait soulevé quelques oppositions dans l'avallonnais.

Travaux d'élargissement sur l'A6
Travaux d'élargissement sur l'A6 © Radio France - Isabelle Rose

Auxerre, France

Malgré les contestations, le préfet a suivi l'avis du commissaire enquêteur. La centrale d'enrobage pour les travaux de l'A6 sera implantée à Sainte-Magnance, dans l’Yonne. Patrice Latron estime que cette installation est indispensable pour réaliser les travaux d'aménagements d'une troisième voie sur l'autoroute A6. Des travaux de quinze kilomètres, entre Auxerre Nord et Auxerre Sud.  En plus, le site choisi est déjà industrialisé, dit le préfet, puisque la société Colas exploite déjà une carrière sur la commune.   

Rassurer les riverains

Pour rassurer les riverains inquiets et les villages alentours, notamment Saint-André-en-Terre-plaine, Cussy-les-forges et Bussiéres, dont les conseils municipaux avaient voté contre, le préfet demande la création d'une commission de suivi du site. Elle sera composée d'élus locaux, de représentants de l'entreprise Colas mais aussi de riverains et de représentants d'associations de protection de l'environnement. Cette commission se réunira dés l'automne.  

Respecter l'environnement

Par ailleurs, la société Colas devra aussi réaliser régulièrement des analyses sur le bruit, les rejets dans l'air et la qualité des eaux.  Au total, il faudra fabriquer 100 000 tonnes d' enrobé d'ici la fin des travaux, en 2020. La centrale d'enrobage aura interdiction de fonctionner entre 20h  et 6h du matin. Une première implantation de ce site avait été décidée sur Saint-Cyr- les- Colons mais avait été abandonnée fin 2016 suite a la mobilisation des viticulteurs du chablisien.