Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La centrale nucléaire de Civaux a une semaine pour se mettre aux normes

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Suite à un exercice, l'autorité de sûreté nucléaire se dit "insatisfaite" de la centrale nucléaire de Civaux. EDF doit améliorer, avant la fin du mois d'avril, la prévention du risque pollution, en particulier la collecte des eaux de pluie.

La centrale nucléaire de Civaux
La centrale nucléaire de Civaux © Maxppp - Nicolas Kovarik

Civaux, France

L'autorité de sûreté nucléaire (l'ASN) impose à la centrale nucléaire de Civaux de mettre en place "des dispositions relatives à la prévention des risques de pollution de la Vienne". Une décision adopté le 18 avril dernier, après une inspection de l'ASN, qui a révélé une "situation insatisfaisante", "qui pourrait conduire à des écoulements non maîtrisés de substances dangereuses dans la Vienne".

L'ASN impose à EDF :

  • d'améliorer la collecte des eaux de pluie avant le 30 avril 2019
  • de prouver que la centrale récupère efficacement ses eaux polluées, selon les exigences réglementaires en vigueur, notamment pour les eaux d'extinction d'incendie

La visite des inspecteurs de l'ASN date des 20 et 21 mars 2018, elle avait en ligne de mire la question de la protection de l'environnement. Un exercice de mise en situation avait été réalisé : ils avaient simulé un déversement d'acide, conduisant à une pollution dans les eaux pluviales.

Conclusion de l'exercice : la stratégie de confinement des pollutions prévue sur le site de la centrale de Civaux s'est révélée inefficace. L'ASN s'inquiète aussi de l'absence d'un bassin de confinement.

Selon l'ASN, "l'exploitant s'est engagé à mettre en place des obturateurs gonflables provisoires fixes et à démarrer début 2020 la construction d'un bassin de confinement".

La centrale de Civaux est la plus jeune centrale nucléaire de France.