Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La chaleur accentue la présence des rats qui grignotent les fils électriques des véhicules à Marseille

dimanche 27 août 2017 à 19:32 - Mis à jour le lundi 28 août 2017 à 8:19 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu

Le thermomètre a dépassé les 30 degrés cet été. La chaleur favorise la présence des rats qui rongent les câbles électriques des deux-roues et des voitures à Marseille, où on estime la population de rongeurs à deux par habitant.

Des rats dans les rues de Marseille (photo d'illustration)
Des rats dans les rues de Marseille (photo d'illustration) © Maxppp -

Marseille, France

Les rats s'attaquent au fils de scooters et de voitures à Marseille, selon les entreprises de dératisation, qui ont constaté une hausse de leur activité cet été, en partie à cause de la chaleur. Ces rongeurs sont attirés par les déchets dont l'odeur est plus marquée quand le thermomètre grimpe.

Les rats attirés par l'amidon de maïs

Les rats, dont on estime qu'il y en a deux par habitant à Marseille, s'attaquent aux câbles électriques des deux-roues et des voitures. Les rats sont attirés par une composante des gaines entourant et protégeant les fils.

"Les protections de câbles électriques sur certains scooters et certaines voitures sont fabriquées avec de l'amidon de maïs", raconte Maurice Pierre, responsable de la société de dératisation A3DS à Marseille.

Les autorités rappellent qu'il ne faut pas déposer ses ordures dans la rue avant 19h.

En juin, la métropole Aix-Marseille avait présenté une série de mesures pour la gestion des déchets : une déchetterie mobile pour le centre, des composteurs collectifs mais également un système d'abonnement pour les restaurateurs et des obligations de résultats dans les marchés publics.