Climat – Environnement

Touraine : 1,4 millions d'euros de travaux pour renforcer la digue de la Loire

Par Adèle Bossard, France Bleu Touraine jeudi 20 octobre 2016 à 17:30

4 mois de travaux sont nécessaires pour renforcer la digue.
4 mois de travaux sont nécessaires pour renforcer la digue. © Radio France - Adèle Bossard

Un vaste chantier s'est ouvert début octobre à La Chapelle sur Loire (Indre-et-Loire) pour quatre mois. Cette opération de renforcement de la levée de la Loire doit sécuriser le "pied" de la levée pour éviter qu'elle ne cède en cas de forte crue.

Quatre mois de travaux vont être nécessaire pour renforcer la digue à La Chapelle-sur-Loire. Une opération de renforcement de la levée de la Loire est en cours, dans cette ville entre Tours et Saumur, depuis début octobre. Il s'agit de sécuriser la partie basse de la levée pour éviter qu'elle ne cède en cas de forte crue. C'est la première étape des quatre tranches de travaux qui vont s'étaler sur les 4 ans à venir.

Les travaux ont été confiés à l'agence de Saumur de l'entreprise TPPL, Travaux Publics des Pays de la Loire, pour un montant évalué à 1,4 millions d'euros. Ils sont financés en grande majorité par l’État, à raison de 77%, ainsi que par les conseils régional et départemental. La secrétaire d’État chargée des Collectivités Territoriales, Estelle Grelier, se rend ce vendredi 21 octobre sur un chantier similaire à Montlouis-sur-Loire.

En contre-bas de la digue, côté Loire, les semi-remorques arrivent en marche arrière et vident des remorques remplies de pierres qu'une pelleteuse vient ensuite lisser et égaliser. Au total, 40 000 tonnes de roche vont être déposées pour renforcer la partie basse de la digue, victime de l'érosion avec le passage de la Loire. "En se promenant sur le bord de la digue, on peut observer des vieux pieux en bois, qui datent des premières constructions de la digue, constate Nathalie Manceau, directrice des travaux pour la Dréal de la région Centre. Or, aujourd'hui, ces pieux sont à l'air libre, et ils pourrissent".

Nathalie Manceau pointe les pierres et les vieux pieux de construction, désormais à l'air libre. - Radio France
Nathalie Manceau pointe les pierres et les vieux pieux de construction, désormais à l'air libre. © Radio France - Adèle Bossard

Le chantier doit durer jusqu'en janvier prochain. Sauf si la Loire monte trop vite et recouvre tout : il faudra alors attendre jusqu'au printemps prochain pour poursuivre les travaux.

Partager sur :