Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La chasse en Loire-Atlantique, le boum des permis "nationaux"

-
Par , France Bleu Loire Océan

Depuis la loi "Chasse", la proportion de chasseurs qui prennent le permis "national" est passée de 10 % à près de 60 %.

Le boum des permis "nationaux"
Le boum des permis "nationaux" © Radio France - Bertrand Pidance

Loire-Atlantique, France

Les chasseurs sont de plus en plus nombreux à prendre leur permis "national". Le phénomène est le même en France et en Loire-Atlantique. "Ils étaient 10 % avant la loi. On est à près de 60 % aujourd'hui", explique Dany Rose, le président de la Fédération départementale des chasseurs. 

L'explication est simple. Avec la loi "Chasse", le prix de ce permis est passé de 400 à 200 euros. Ce permis permet de chasser sur tout le territoire français. L'an dernier, le gouvernement, accusé notamment par le ministre démissionnaire Nicolas Hulot de favoriser le lobby des chasseurs, avait présenté une réforme de la chasse divisant le prix du permis national par deux et mettant en place la "gestion adaptative"pour remplacer la liste figée d'espèces chassables.

On est surbooké - Dany Rose, président de la Fédération des chasseurs de Loire-Atlantique

Le nombre de chasseurs baisse régulièrement en Loire-Atlantique. La baisse est de l'ordre de 2%, soit 200 à 250 de chasseurs en moins chaque année sur un effectif de 14.500. Pourtant le président de la Fédération des chasseurs de Loire-Atlantique rappelle qu'on a jamais vu autant de monde passer le permis. "On est surbooké, 500 permis mais ça ne comble pas le nombre de départs, 750 à 800 qui partent chaque année" explique Dany Rose.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu