Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La chouette chevêche risque de battre de l'aile en Alsace

jeudi 2 novembre 2017 à 4:20 Par Olivier Vogel, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Des chercheurs strasbourgeois du CNRS envisagent de cartographier l'état de santé de la population de chouettes chevêches en Alsace. Ils vont analyser l'ADN contenu dans leurs plumes. Pour mener cette opération à bien ils font appel à vos dons.

La chouette chevêche
La chouette chevêche - Nicolas Busser / CNRS

La chouette chevêche est un petit rapace qui niche dans les cavités, vieux troncs ou murs de pierre. Des bénévoles de la LPO, la Ligue de Protection des Oiseaux ont ramassé leurs plumes pour les confier aux chercheurs du département biologie de l'Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) du CNRS de Strasbourg. Ces scientifiques doivent en analyser l'ADN pour en savoir plus sur les habitudes et l'état de santé de cette population fragile. L'opération est pilotée par le CNRS, La Ligue de Protection des Oiseaux et le muséum national d'histoire naturelle

L'ADN est un indicateur potentiel de la santé ou des chances de survie des individus" - François Criscuolo, chercheur à l'origine du projet chouette-chevêche au CNRS

La population de chouettes-chevêches est fragilisée par le développement de l'agriculture intensive qui a tendance à transformer l'Alsace en un vaste champ de maïs dans lequel les oiseaux, entre autres espèces, ne peuvent plus trouver refuge. Par ailleurs, l'emploi de pesticides détruit massivement les insectes qui font partie des repas de ces chouettes.

Plus de 70% des insectes ont disparu en plaine et comme la chouette-chevêche est une espèce qui en été mange des insectes, elle est directement impactée par ce problème de leur disparition" - Yves Handrich, chercheur au CNRS

Une jeune chouette-chevêche - Aucun(e)
Une jeune chouette-chevêche - Nicolas Busser / CNRS

Pour réaliser la cartographie complète de la chouette-chevêche en Alsace, les chercheurs ont besoin de fonds et font appel à vos dons. Rendez-vous sur le site de la fondation de l'université de Strasbourg.