Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La comète "Tchouri" et la sonde "Rosetta" s'approchent au plus prés du soleil ce jeudi

mercredi 12 août 2015 à 12:00 Par Nathalie Bagdassarian, France Bleu

La trajectoire de la comète "Tchouri" atteindra, ce jeudi, son point le plus proche du soleil. Elle est accompagnée de la sonde "Rosetta" qui aura pour mission de collecter le maximum de particules. Elles devraient être expulsées sous l'effet de la chaleur. Un moment primordial pour les scientifiques dans leurs recherches sur les origines de la vie sur Terre.

La  comète "Tchouri" au plus prés du soleil
La comète "Tchouri" au plus prés du soleil © Maxppp

La comète 67PTchourioumov-Gerasimenko, escortée de la sonde spatiale "Rosetta", sera au plus prés du soleil, ce jeudi, vers 4h (heure de Paris). Proche mais dans l'espace les distances sont toutes relatives. Elle sera quand même à 186 millions de kilomètres de notre étoile.

*Des tempêtes de gaz et de poussières *

A cette distance, les astronomes prévoient que les glaces souterraines de "Tchouri" se transforment en vapeur à l'approche du soleil et surtout que des tempêtes de gaz et de poussières se déclenchent. Elles devraient alors laisser échapper des particules piègées depuis des milliards d'années dans la glace de la comète. Les scientifiques caressent même l'espoir que le "cou de canard" ("Tchouri" est souvent comparée à un canard de bain) de la comète se brise pour laisser s'échapper de la matière enfouie.

Des données sur les origines de la vie 

"Rosetta" entrera à ce moment-là en action pour récolter ces éléments. Une récolte rare et précieuse sachant que les comètes sont aussi vieilles que le système solaire lui-même, soit 4,6 milliards d'années. La sonde restera à une distance de sécurité de 300 km pour éviter d'être elle-même détruite par les projections de "Tchouri". Rosetta prendra également des clichés puisque le robot "Philae", stationné  sur "Tchouri", ne donne plus signe de vie depuis un mois. Les photos, échantillons de gaz et les mesures effectuées par la sonde devraient apporter de nouvelles informations sur la composition de la comète, sur son cycle et sur les origines de la vie sur Terre.

La sonde "Rosetta" s'approche du soleil - Aucun(e)
La sonde "Rosetta" s'approche du soleil