Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La communauté de communes Touraine Vallée de l'Indre en pointe sur l'hydrogène

-
Par , France Bleu Touraine

La collectivité encourage sur son territoire le développement des transports propres à hydrogène. Malgré un coût élevé, elle compte déjà 15 véhicules à hydrogène, et une borne de rechargement à Sorigny.

Illustration borne de recharge à hydrogène
Illustration borne de recharge à hydrogène © Maxppp - Pierre Augros/Le Progrès/ Maxppp

Sorigny, France

La communauté de communes Touraine Vallée de l'Indre, dont le siège est à Sorigny au sud de Tours, a décidé d'être en pointe dans le domaine de l"hydrogène. On dit que c'est l'énergie propre de demain. Déjà 15 véhicules à hydrogènes circulent  sur ce territoire. Une borne de rechargement est en place, et plusieurs autres projets sont déjà bien avancés.

Une benne à ordures et 15 vélos à hydrogène

La communauté de communes se veut précurseur sur le sujet. Elle va créer une centrale à Sorigny d'ici 2 ans. Elle veut aussi mettre en circulation au moins une benne à ordures à l'hydrogène, et en avril, 15 vélos à hydrogène seront mis à disposition à Bréhémont pour faire l'Indre à vélo. 

Etre en avance n'est pas forcément un avantage

Yvan Faucheux est membre du CGE, l'organisme d'Etat en charge notamment de la transition écologique. "La Communauté de communes Touraine Vallée de l'Indre est très en avance par rapport à d'autres. C'est un avantage et un inconvénient. C'est un avantage car elle va commencer à défricher le sujet hydrogène.  Elle va expérimenter certains usages. Mais certains usages seront des échecs".  

Un train à hydrogène sur la ligne Tours-Loches pour remplacer les vieux trains Diesel

Un autre piste en Indre-et-Loire est avancée par le député La République en Marche Philippe Chalumeau : le développement des trains à hydrogène sur le Tours-Loches ou le Tours-Chinon.  "Je pense que pour sauver nos petites lignes, le train à hydrogène est un outil d'avenir pour sortir du Diesel. Il faut se mettre tout de suite sur ces appels à projets"

Mais  l'empreinte écologique nulle a aussi un coût. L'hydrogène, énergie d'avenir, coûte encore très chère, car peu développée. Par exemple, une benne à ordure coûte 3 fois le prix d'une benne normale. Même chose pour un vélo. Il en coûte aujourd'hui 7.500€ le vélo.

Choix de la station

France Bleu