Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Corse : la tempête Adrian s'éloigne après avoir fait un blessé et de gros dégâts matériels

lundi 29 octobre 2018 à 13:19 - Mis à jour le mardi 30 octobre 2018 à 8:38 Par Patrick Rossi et Viviane Le Guen, France Bleu RCFM et France Bleu

La vigilance rouge pour vent violent a été levée en Corse-du-Sud et en Haute-Corse mais la tempête Adrian qui s'est abattue sur l'île de beauté a contraint les autorités prendre des mesures exceptionnelles. Résultat, de gros dégâts matériels mais un seul blessé.

Les éléments se déchainent sur Bastia
Les éléments se déchainent sur Bastia © Radio France - Patrick Rossi

Corse

Météo France, la Corse-du-Sud  et la Haute-Corse ont été soufflées par une tempête d'une ampleur exceptionnelle. La situation revient progressivement a la normale. Ce mardi matin, les vigilances ont été levées et les rafales de vent se calme. La tempête s'éloigne vers le Nord.

Des milliers de foyers privés d'électricité, les établissements publics fermés

C'est Météo France qui décrit la tempête Adrian comme un épisode venteux "d'une ampleur exceptionnelle". L'organisme avait prédit un épisode "pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité et de sa durée". 

Des vents de plus de 150 km/h ont été relevés au Cap Corse. "Une tornade a également été observée vers Porto-Vecchio", dans le sud-est de l'île selon Météo France. 

Dans un communiqué publié sur Facebook à 20h30, la préfecture de Corse-du-Sud a annoncé que la tempête n'avait, pour l'heure, fait aucune victime "mais des dégâts matériels liés à l’action du vent (chutes d’arbres…) ou de la houle."  France Bleu RCFM apprend malheureusement ce mardi, qu'un homme a été blessé par un portail en Balagne. Il a été heurté violemment au plus fort dfe la tempête et transporté à l'hôpital de Bastia.

Au total, 500 personnes (pompiers, gendarmes, policiers) ont été mobilisées dans le département.

Devant l'ampleur des vents, la population a reçu la consigne de se mettre à l'abri. Les établissements recevant du public ont été fermés par arrêté préfectoral dans l'après-midi. L'université de Corse est également fermée jusqu'à mardi matin.

Deux campings ont été évacués "à Vico et à côté de Casaglione", au nord d'Ajaccio à l'ouest de l'île par précaution et 180 passagers d'un vol annulé ont été pris en charge à l'aéroport d'Ajaccio, a indiqué lundi soir la préfète de Corse-du-Sud et de la région Corse, Josiane Chevallier, à franceinfo.

La ville d'Ajaccio a mis en place un accueil et un ravitaillement pour les personnes sans domicile et les gens du voyage.

Les vents jusqu'à 190km/h de la tempête Adrian ont fortement détérioré le réseau électrique. "La situation s'est aggravée dans le courant de la nuit, portant le nombre de foyers privés d'électricité de 11 000 à un peu plus de 21 000 en début de journée, avec _un pic dans la nuit qui a franchi les 25 000 clients_", notent nos confrère de France Bleu RCFM.  

Une centaine de techniciens sont mobilisés pour réparer les pannes.

Pas de trafic maritime à Bastia

À Bastia, les autorités ont pris l'initiative de fermer le port de commerce dès dimanche soir, détournant les navires en mer sur le port de l'Ile-Rousse, en Balagne. La Corsica Ferries avait de son côté annoncé l'annulation de deux traversées entre Bastia, Toulon et Livourne en Italie. 

Les autorités ont aussi demandé aux maires de fermer les voies d'accès routières et piétonnes au front de mer.

Trafics aérien, ferroviaire et transports en commun suspendus

Le trafic aérien a également été impacté par ces mauvaises conditions météo. Plusieurs vols ont subi des retards et le trafic aérien a été suspendu dans les quatre aéroports corses à 14h. 

Le trafic ferroviaire est aussi interrompu sur toute l'île jusqu'à mardi matin. Enfin les villes de Bastia et d'Ajaccio ont suspendu leurs réseaux de bus.