Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La Creuse patauge en raison des fortes pluies

vendredi 5 janvier 2018 à 11:05 Par Alain Ginestet, France Bleu Creuse

Ce début d'année 2018 est très arrosé, partout en France. Et la Creuse n'y échappe pas: le département n'est qu'en vigilance jaune, mais certains cours d'eau ont beaucoup gonflé, et par endroit les sols n'absorbent plus l'excès de pluie.

La Creuse subit des fortes pluies depuis plusieurs jours
La Creuse subit des fortes pluies depuis plusieurs jours © Radio France - Alain Ginestet

Creuse, France

"Déjà la fin décembre était bien perturbée", explique à France Bleu Creuse Bernard Vallat, prévisionniste à Météo France Limoges, qui a mesuré 131 millimètres d'eau d'eau à Guéret contre 97 en moyenne sur un mois de décembre classique.

Et sur les trois premiers jours de janvier, "on a enregistré 30 à 60 millimètres d'eau sur le département, sachant que les valeurs mensuelles sont de l'ordre de 90 millimètres pour un mois de janvier" explique encore Bernard Vallat.

Les sols ne boivent plus

La Creuse avait souffert de sécheresse ces derniers mois. Pourtant autant, explique le prévisionniste, "sur les premiers jours, les sols ont pu boire, la végétation a pu boire, mais à présent les sols ne boivent plus, les rivières réagissent".

La Fédération des pêcheurs de la Creuse a effectivement constaté que certains cours d'eau avaient grossi ces derniers jours, et que quelques champs sont inondés. "Pour l'instant, il n'y a rien d'alarmant" explique sur France Bleu Creuse Guillaume Perrier, chargé de développement à la Fédération de pêche. "Ce sont des crues assez courantes, qui ont lieu tous les 5 ou 10 ans, mais on constate que certaines rivières ont effectivement des niveaux importants". C'est particulièrement vrai dans le Nord-Est du département où "la topographie du terrain permet une moindre évacuation de l'eau".