Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La Dracénie va commémorer la catastrophe du 15 juin 2010

-
Par , France Bleu Provence

Neuf ans après les inondations meurtrières qui ont frappé la Dracénie le 15 juin 2010, une cérémonie est organisée ce samedi au mémorial des victimes de Draguignan. 23 personnes ont perdu la vie, deux autres sont portées disparues. Un drame qui a marqué les esprits à tout jamais.

Au lendemain de terribles pluies, Draguignan est sous les eaux, sa prison inondée
Au lendemain de terribles pluies, Draguignan est sous les eaux, sa prison inondée © Maxppp -

Var, France

Le 15 juin 2010, le Var était meurtri. 23 personnes périssent, 2 autres sont portées disparues dans les inondations qui ravagent la Dracénie. Une cérémonie est organisée ce samedi à Draguignan à 18h30 au mémorial des victimes en présence notamment du sous-préfet de la ville. Au delà du bilan humain dramatique, des dizaines de milliers d'habitants sont sinistrés, des entreprises se retrouvent au chômage technique. Les dégats sont considérables, près d'un milliard d'euros. Le hameau de Rebouillon dépendant de la commune de Châteaudouble est coupé du monde. 9 ans après, l'accès est toujours compliqué.

"Le 15 juin, c'est la date de mon anniversaire, cela fait 9 ans que je ne l'ai pas fêté. cela a été très difficile à vivre, notamment parce qu'on n'a pas retrouvé tout de suite toutes les victimes" témoigne le maire de Châteaudouble, Georges Rouvier qui a perdu 3 de ses administrés, les parents et l'oncle de son 1er adjoint. "Ma vie a changé depuis cette date, dès qu'il pleut beaucoup, nous sommes aux aguets" commente une autre habitant du hameau, Philippe Blanc. Personne n'aurait imaginé l'ampleur qu'allait prendre la catastrophe. A l'époque, le Var n'avait pas été placé en vigilance rouge.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu