Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La FARN en exercice à la centrale nucléaire de Saint-Alban : éviter une catastrophe comme à Fukushima

-
Par , France Bleu Isère

Une centaine d'agents de la FARN - la Force d'Action Rapide du Nucléaire - s'entraînent à la centrale de Saint-Alban Saint-Maurice cette semaine. Le scénario : une tornade a frappé la zone, la centrale est privée d’électricité. Leur première mission : rétablir le courant pour reprendre le contrôle.

L'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Saint-Alban. Pour fonctionner, le réacteur a besoin d'électricité, d'eau et d'air, et peut être réalimenté dans les trois cas par les agents de la FARN
L'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Saint-Alban. Pour fonctionner, le réacteur a besoin d'électricité, d'eau et d'air, et peut être réalimenté dans les trois cas par les agents de la FARN © Radio France - Damien Triomphe

L'exercice dure toute cette semaine à la centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice. Le scénario est établi : après le passage d'une tornade, et malgré les différentes sources auxiliaires d'alimentation du site, les réacteurs se retrouvent privés de courant. La direction fait alors appel à la FARN, la Force d'Action Rapide du Nucléaire

EDF a décidé la créaction de cette unité spécialisée en 2012, l'année d'après la catastrophe nucléaire de Fukushima. "_Ce qui a manqué à Fukushima, c'est une capacité de réalimenter en eau les réacteurs rapidement, et en électricité les commandes_" explique Pierre Eymond, le directeur de la FARN. La mission première est simple : remettre une source ultime d'électricité. En moins de 24 heures, les agents doivent être sur place, avoir établi leur base arrière et venir en appui des équipes de la centrale. "Le réacteur est arrêté automatiquement, mais sans électricité. C'est important d'avoir une idée précise des caractéristiques, de la pression, de la température, pour le piloter au mieux et maintenir la sûreté. Nos collègues exploitants japonais ont été confrontés à une situation très difficile : les réacteurs n'étaient pas refroidis et ils ne savaient pas ce qu'il se passait !"

La FARN dispose également de moyens pour réalimenter les réacteurs en eau, et le générateur de vapeur en air comprimé. Ces opérations ont également été réalisées à la centrale de Saint-Alban.

Des agents de la FARN ont également réalimenté le générateur de vapeur de l'un des réacteurs de Saint-Alban en air comprimé au cours de leur exercice.
Des agents de la FARN ont également réalimenté le générateur de vapeur de l'un des réacteurs de Saint-Alban en air comprimé au cours de leur exercice. © Radio France - Damien Triomphe

Les agents de la FARN doivent pouvoir intervenir quels que soient les dégâts qu'il y a autour, suite à une catastrophe naturelle. D’où l'exercice en début de semaine à Loire-sur-Rhône, ou la FARN a dressé sa base arrière et son poste de commandement en moins d'une journée. Sur place, les agents se sont entraînés à déblayer des voies et faire passer leurs engins - leurs camions, notamment - malgré les obstacles.

Depuis Fukushima, les centrales nucléaires doivent aussi disposer de moteurs diesel d'ultime secours pour chaque réacteur. Celui-ci à Saint-Alban sera opérationnel en 2020.
Depuis Fukushima, les centrales nucléaires doivent aussi disposer de moteurs diesel d'ultime secours pour chaque réacteur. Celui-ci à Saint-Alban sera opérationnel en 2020. © Radio France - Damien Triomphe

La FARN est jusqu'ici intervenue aux Antilles, lors du passage de l'ouragan Irma, pour porter assistance aux équipes locales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess