Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La fromagerie Lactalis de Saint-Just de Claix comparaîtra le 25 juin pour pollution

lundi 4 juin 2018 à 22:33 - Mis à jour le lundi 4 juin 2018 à 7:00 Par Lionel Cariou et Véronique Saviuc, France Bleu Isère, France Bleu Mayenne et France Bleu

Le parquet de Grenoble a annoncé le renvoi en correctionnelle de la fromagerie "Etoile du Vercors (groupe Lactalis). L'ancien et l'actuel dirigeant du site sont également renvoyés. L'audience aura lieu le 25 juin. Ils sont poursuivis pour le rejet dans l'Isère des effluents de l'usine.

La fromagerie "Etoile du Vercors"
La fromagerie "Etoile du Vercors" © Radio France - Véronique Pueyo

Saint-Just-de-Claix, France

L''Etoile du Vercors ainsi que deux de ses dirigeants, ancien et actuel, devront répondre de pollution pour avoir déversé des effluents dans l'Isère au mépris des arrêtés préfectoraux. Le maire de Saint-Just de Claix se bat depuis 17 ans pour que l'Etoile du Vercors se raccorde à son réseau de traitement des eaux. Selon la députée Modem de l'Isère Elodie Jacquier Laforge, la laiterie déverserait chaque jour dans l'Isère l'équivalent des eaux usées d'une ville de 10 000 habitants. Et il ne s'agit pas seulement de résidus de lait mais également de produits de nettoyage et de désinfection. 

Une entreprise rachetée en 2012 par Lactalis

En 2012 l'entreprise a été rachetée par le leader mondial du lait  Lactalis. Mais ce rachat n'a pas pour autant fait évoluer la situation. La fromagerie a continué à rejeter ses effluents non traités dans l'Isère, malgré les arrêtés préfectoraux. L'Etat a bien tenté une médiation entre  la commune et Lactalis, mais sans succès jusqu'ici. Lactalis, de son côté, refuse de se raccorder à l'usine d'épuration de la communauté de communes (pourtant dimensionnée pour traiter les rejets de la fromagerie) et souhaite construire sa propre usine. 

La société et deux de ses dirigeants sont poursuivis pour pollution et non-respect des arrêtés préfectoraux autorisant l'exploitation de la  fromagerie. L'audience aura lieu le 25 juin devant le tribunal correctionnel de Grenoble. 

A LIRE : Le combat d'une petite commune du Vercors contre le groupe mayennais Lactalis