Climat – Environnement

La Gironde grande gagnante du palmarès de l'écologie 2015

Par Rebecca Gil, France Bleu Gironde jeudi 22 octobre 2015 à 6:00

Des vignes de Saint-Emilion en Gironde
Des vignes de Saint-Emilion en Gironde © Maxppp

Le Palmarès de l'Écologie 2015 est publié ce jeudi par le magazine La Vie, en partenariat avec France Bleu. Un bilan de la "France verte", dans lequel les départements les plus vertueux sont répertoriés. Cette année, la Gironde est en tête du classement pour la seconde fois.

Les Girondins peuvent être fiers : en plus d’être un département où il fait bon vivre, la Gironde est aussi le lauréat du palmarès de l’Ecologie 2015 publié par le magazine La Vie, en partenariat avec France Bleu. 

Déjà vainqueur en 2012, la Gironde confirme son atout nature. Selon La Vie, c’est un "_département qui veut préserver sa biodiversité des effets de l’urbanisation et du changement climatique". »_C’est pourtant, il faut le rappeler, le plus grand département de France avec ses 10 725 km² et son urbanisation grandissante (1,5 million d’habitants dont 800 000 dans la communauté urbaine bordelaise).

Première place pour la consommation durable 

Malgré ces aspects qui peuvent paraître restrictifs en termes de contribution à la qualité de l’environnement, la Gironde semble se porter toujours aussi bien, écologiquement parlant. Avec notamment une première place en consommation durable (avec un réseau d’AMAP, les associations pour le maintien de l’agriculture paysanne en pleine expansion), une deuxième en transition énergétique (avec par exemple des collèges Haute Qualité Environnementale ou encore des maisons de solidarité basse consommation).

"Notre qualité de vie est reconnue" souligne Jean-Luc Gleyse, nouveau président (PS) du conseil départemental interrogé par La Vie. "La preuve, nous avons 15 000 nouveaux arrivants chaque année, attirés par notre diversité: Bordeaux et son vignoble, l’estuaire, un littoral préservé et la forêt landaise, sans oublier les coteaux agricoles." 

Pour autant, tout n'est pas rose, ou plutôt vert. La Sepanso, plus ancienne association de protection de l'environnement d'Aquitaine, dénonce "un consensus droite-gauche sur l'artificialisation des sols", avec souvent selon elle une consommation inutile d'espaces. 

A LIRE AUSSI : Palmarès de l'Écologie : la Gironde une nouvelle fois première, la Bretagne sur le podium grâce aux Côtes-d'Armor