Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La Ligue de protection des oiseaux porte plainte contre le CHU de Poitiers

lundi 18 juin 2018 à 17:02 Par William Giraud, France Bleu Berry, France Bleu Poitou et France Bleu

La LPO reproche à l'établissement la destruction d'une soixantaine de nids d'hirondelles lors de travaux de modernisation à l'hôpital de Montmorillon. Sans qu'aucune mesure compensatoire n'ait été prise à priori.

Allain Bougrain-Dubourg
Allain Bougrain-Dubourg © Radio France

Montmorillon, France

L'information a été révélée par le président de la LPO Allain Bougrain-Dubourg dans les colonnes de la Nouvelle République. La Ligue de protection des oiseaux de la Vienne a déposé début juin une plainte contre le CHU de Poitiers pour la destruction, à l'hôpital de Montmorillon qui dépend de l'établissement, d'une soixantaine de nids d'hirondelles.

La colonie concernée, "des hirondelles de fenêtre, une espèce en déclin et protégée", était "parmi les plus importantes" de la Vienne, a assuré à l'AFP le président de la LPO.  Pour compenser la démolition des nids rendue nécessaire par la modernisation de l'hôpital, la LPO avait réclamé, dans divers courriers restés lettre morte, que soient installés avant les travaux "des mâts à hirondelles" pour les accueillir lors de leur migration printanière, en avril. 

N'ayant pas obtenu satisfaction, la LPO a déposé le 4 juin une plainte auprès de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) contre l'établissement.  Contacté par l'AFP, le CHU de Poitiers n'était pas en mesure de réagir lundi après-midi.