Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La LPO de Poitou-Charentes lance un appel pour recenser deux espèces d'oiseaux menacées

lundi 9 juillet 2018 à 15:56 Par William Giraud, France Bleu La Rochelle et France Bleu Poitou

La ligue de protection des oiseaux compte sur vous pour réaliser une grande enquête sur deux espèces de pies-grièches.

A gauche, la tête rousse, à gauche, l'écorcheur.
A gauche, la tête rousse, à gauche, l'écorcheur. - Alain Boullah / Johan Tillet / LPO

La LPO Poitou-Charentes, Charente Nature et le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres (GODS) ont lancé une enquête sur deux ans visant à mieux connaitre la taille de la population nicheuse de pies-grièches en Poitou-Charentes. 

Deux espèces menacées 

La pie-grièche écorcheur, reconnaissable à son bandeau noir sur les yeux, et la pie-grièche à tête rousse, identifiable à sa tête rousse, sont deux espèces nicheuses en Poitou-Charentes. Migratrices, elles hivernent en Afrique pour remonter durant les beaux jours. Elles sont donc présentes dans la région entre mi-avril et mi-septembre. 

Les pies-grièches apprécient les milieux bocagers, particulièrement les buissons épineux à proximité de zones enherbées et de pâturage pour la pie-grièche écorcheur, et les zones avec des arbres champêtres isolés ou alignés à proximité de surfaces enherbées pour la pie-grièche à tête rousse. Mais avec l’arrachage des haies (sur les parcelles agricoles) et la diminution des insectes (liée aux pesticides), nourriture principale, l’habitat favorable à la nidification de ces espèces est réduit.  

Un programme sur deux ans 

Grâce au soutien financier de l’Union européenne (FEDER), de la région Nouvelle-Aquitaine et de la DREAL Nouvelle-Aquitaine, la LPO Poitou-Charentes, Charente Nature et le GODS mènent un programme d’action en 2018 et en 2019 pour évaluer la taille des populations nicheuses de pies-grièches dans la région. Cette enquête est réalisée par les salariés et les bénévoles de ces associations. Mais toute personne ayant vu une pie-grièche est invitée à signaler son observation à la structure la plus proche.

Dans le même temps, un travail de sensibilisation est effectué auprès du monde agricole pour faire connaitre ces espèces et leurs exigences. Une plaquette a été réalisée pour l’occasion. Elle livre des conseils aux agriculteurs afin d’encourager l’installation des pies-grièches sur leurs parcelles. Les résultats de l’étude permettront d’adapter au mieux les actions concrètes à mener en faveur de leur protection.