Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La LPO Rhône-Alpes touchée par les baisses de subvention régionale

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Loire, France

La Ligue régionale pour la protection (LPO) des oiseaux tenait son assemblée générale ce samedi. Réunie à l'Ecopôle du Forez, au-delà du bilan des actions et du suivi des espèces, il a surtout été question du budget pour l'année à venir. La Région a décidé de baisser sa subvention de moitié.

LPO
LPO - LPO

C'est un hasard si la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) en Rhône-Alpes s'est retrouvée à l'Écopôle du Forez, lieu durement touché, lui aussi, par les baisses de subventions de la région. La LPO a vu sa subvention régionale baisser de 50%. Les conséquences sont immédiates : l'année prochaine, il y aura un licenciement économique et plusieurs CDD ne seront pas renouvelés.

"Nos subventions sont considérées comme des subventions de fonctionnement", raconte Marie-Paule de Thiersant, la présidente de la coordination régionale de la LPO, "l'exécutif régional a une mauvaise interprétation du travail que nous effectuons. Tout ce qu'on fait, ce sont des investissements pour la nature, et donc des investissements pour les hommes".

Avec moins d'argent l'année prochaine, il va donc falloir faire des choix. Des actions en matière de suivi des espèces ne pourront pas être menées aussi efficacement au quotidien. Le STOC, le suivi temporel des oiseaux commun va notamment être touché. "Il permet d'élaborer un indicateur national, le seul qui mesure la richesse de la biodiversité. Il est envoyé par la France à l'Europe pour montrer si la France est capable ou non de restaurer sa biodiversité", explique Marie-Paule de Thiersant.

Des signaux négatifs

La baisse de subvention de la LPO, sa suppression pour l'Écopôle du Forez, et les projets de parcs naturels régionales de la Dombe et des Gorges de l'Allier en suspens, sont autant de signaux négatif selon Marie Paule de Thiersant. "Nous ne savons plus comment elle [la Région, ndlr] souhaite qu'on travaille ensemble", se plaint la présidente, elle qui s'inquiète plus généralement du manque de vision de la région en matière de biodiversité.

Alors, moins écolo la nouvelle région ? "Je ne sais pas, je ne peux pas le dire", répond Marie-Paule de Thiersant, qui attend de voir et de rencontrer Laurent Wauquiez, le président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes.

- LPO / Joël Vial
Choix de la station

À venir dansDanssecondess