Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

La mairie de Vendargues vent debout contre les dépôts sauvages sur la commune

mardi 12 mars 2019 à 7:39 Par Louise Thomann, France Bleu Hérault

La mairie de Vendargues (Hérault) lance une campagne contre les dépôts sauvages, en augmentation depuis quelques années. Les particuliers, mais aussi des professionnels du bâtiment ou de l'automobile déversent leurs bennes au beau milieu de la garrigue.

Des déchets s'accumulent au bout des chemins, au beau milieu de la garrigue.
Des déchets s'accumulent au bout des chemins, au beau milieu de la garrigue. © Radio France - Louise Thomann

Vendargues, France

Des pneus, des briques, du verre brisé, parfois même de l'amiante, déversés en pleine nature. La ville de Vendargues déclare la guerre aux dépôts sauvages, et à ceux qui les font : campagne d'affichage, police municipale et acteurs de la société civile mobilisés... Le but : faire ramasser leurs déchets aux pollueurs, qui laissent leurs débris et leurs encombrants dans la nature.

Des professionnels

Le long de la voie ferrée dans la zone industrielle, des déchets à perte de vue. Jean-Chistophe Boutin, est policier municipal : à chaque patrouille ou presque, il trouve de nouveaux dépôts. Les pollueurs sont bien organisés : certains forcent les barrières qui barrent l'accès aux chemins, avec des pinces coupantes pour faire tomber les cadenas. "En quelques minutes, c'est fini : ils coupent, il font reculer le camion, ils bennent, et c'est finit." Pour lui, ce sont des équipes organisées qui font ça : des professionnels qui ne veulent pas payer la déchetterie. 

Jusqu'à 1500€ d'amendes ... et des poursuites au pénal

Les contrevenants opèrent surtout entre midi et deux explique le maire de Vendargues. Il a fait appelle à l'ensemble des équipes municipales, pas uniquement la police, et aux acteurs associatifs, comme les chasseurs. "Je ne leur demande pas d'intervenir, juste de retenir la plaque. Pour demander ensuite aux gens de venir ramasser." L'amende pour dépôts sauvages peut s'élever jusqu'à 1500€, et peut même passer devant le tribunal pour les cas les plus graves.

Dix mètres cubes de pneus s'accumulent le long de la voie ferrée. - Radio France
Dix mètres cubes de pneus s'accumulent le long de la voie ferrée. © Radio France - Louise Thomann
Des ouvriers du bâtiments déversent leurs déchets de chantier dans la nature.  - Radio France
Des ouvriers du bâtiments déversent leurs déchets de chantier dans la nature. © Radio France - Louise Thomann