Climat – Environnement

La métropole de Montpellier lance une campagne pour inciter les habitants à mieux trier leurs déchets

Par Sylvie Duchesne, France Bleu Hérault mercredi 14 septembre 2016 à 17:13

La nouvelle campagne de communication de Montpellier Méditerranée Métropole
La nouvelle campagne de communication de Montpellier Méditerranée Métropole © Radio France - Sylvie Duchesne

"Rendre les habitants de la métropole de Montpellier davantage éco-responsables". C'est l'objectif de la nouvelle campagne de communication que lance Montpellier Méditerranée Métropole. L'objectif : réaliser 20 millions d'économies d'ici sept ans sur la facture de la collecte et du nettoiement.

Quelque 265 403 tonnes d'ordures collectées dans la métropole de Montpellier en 2015. C'est 6% de moins qu'en 2010. L'objectif : faire encore mieux dans les sept ans qui viennent, mais sans augmenter la taxe locale d'enlèvement des ordures ménagères. Pour y parvenir, la métropole lance donc une nouvelle campagne de communication pour inciter les habitants à réduire leurs déchets à la source. Certains ont en effet tendance à encore jeter n'importe quoi dans les différentes poubelles mises à leur disposition.

D'ici fin 2016, huit nouveaux points d'apport volontaire pour les bio-déchets vont être installés. C'est une alternative à la collecte en porte à porte. Le dispositif est déjà testé devant une résidence collective du quartier Croix-d'Argent à Montpellier, à Lattes et dans le centre ville de Vendargues. Il s'agit du "Tube", un conteneur spécialement conçu pour accueillir ces bio-déchets. Et 250 conteneurs à verre supplémentaires vont également être installés d'ici 2017.

Un service de collecte mobile et un centre de tri modernisé

Depuis un an, un service de collecte mobile a été mis en place dans les quartiers à forte densité du centre de Montpellier pour inciter les habitants à se débarrasser des petits objets encombrants (hifi, déchets toxiques, textiles, petit électro ménager..) Ce service permet à tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer jusqu'aux déchetteries de bénéficier du service du tri. Les 20 Points Propreté gérés par la Métropole vont d'ailleurs eux aussi être réaménagés d'ici 2018.

Le centre de tri Déméter où sont triés quotidiennement depuis 1994, les papiers et les cartons, les plastiques, le fer et l'aluminium va lui aussi être étendu et modernisé. Car din 2019, ce ne sont plus 22 000 tonnes de déchets qui seront triés mais 35 000 tonnes.

Appel au civisme et au tri

L'une des affiches de la campagne - Aucun(e)
L'une des affiches de la campagne - Montpelier Méditerannée Métropole

Valoriser les biodéchets - Aucun(e)
Valoriser les biodéchets - Montpellier Mediterrannée Métropole

Forte de ces nouveaux équipements, les responsables de la métropole en appellent maintenant aux habitants à travers une nouvelle campagne de communication. L'objectif est de leur faire prendre conscience de l'impact des déchets qu'ils produisent et de faire les gestes qui permettront de les valoriser au maximum.

La métropole espère de cette manière réaliser 20 millions d'euros d’économies d'ici sept ans.

Partager sur :