Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La mine d'Abbaretz en partie interdite à cause de l'arsenic dans le sol

-
Par , France Bleu Loire Océan

C'est l'un des sites les plus insolites de Loire-Atlantique : l'ancienne mine d'Abbaretz, avec ses paysages lunaires. Elle attire de plus en plus de promeneurs, de coureurs à pied, de cyclistes... Trop désormais compte tenu des quantités d'arsenic dans le sol. L'accès y est donc restreint.

La mine d'Abbaretz
La mine d'Abbaretz - Fab5669

Abbaretz, France

C'est un des lieux de promenade les plus originaux de Loire-Atlantique : l'ancienne mine d'Abbaretz, entre Châteaubriant et Nort-sur-Erdre, avec son terril qui offre une très belle vue sur la région, ses paysages lunaires et ses rivières orangées. Sauf que c'est un site dangereux pour la santé, à cause des métaux qui se trouvent dans le sol. Alors, à partir de ce lundi, des aménagements vont être faits pour en limiter l'accès.

Seulement accessible aux promeneurs désormais

Il n'y a plus que les promeneurs qui pourront aller sur la zone dite du Bois Vert, c'est à dire autour et sur le terril. Et sans sortir du chemin. Des clôtures vont être installées et le balisage va être amélioré. Toutes les autres activités sont désormais interdites : que ce soit la course à pied, le vélo ou l'équitation. 

De l'arsenic dans la poussière

Pourquoi ? Parce que ça fait de la poussière. Et c'est elle qui est dangereuse pour la santé parce qu'il y a des métaux dans le sol : près de 4.000 tonnes d'étain ont été extraites de la mine d'Abbaretz dans les années 50. Et surtout, il y a de l'arsenic, l'une des substances les plus toxiques qui existent et qui peut provoquer des problèmes de santé quand on la respire.

Trop de monde sur le site

Alors, ce n'est pas nouveau, mais, ces dernières années, il y a eu des campagnes de promotion du site et sa fréquentation a beaucoup augmenté. Trop même, d'où ces interdictions. C'est notamment un endroit très prisé pour le BMX avec toutes ses bosses qui permettent de faire des sauts. Le département de la Loire-Atlantique met en avant son parcours de course d'orientation et les habitants du secteur vont régulièrement s'y promener.

Le terril d'Abbaretz, haut de 70 mètres. - Aucun(e)
Le terril d'Abbaretz, haut de 70 mètres. - Didier Teffo

L'histoire de la mine

Le site de la mine d'Abbaretz a commencé à être exploité il y a très longtemps, dès l'époque gallo-romaine, pour l'étain. Après une pause de plusieurs siècles, la société nantaise des minerais a décidé d'y prospecter au début du XXème siècle avant d'y creuser une mine à ciel ouvert entre 1952 et 1957, avant la chute du cours de l'étain. Ce sont ces résidus miniers qui constituent aujourd'hui le terril haut de 70 mètres duquel on peut voir la tour Bretagne quand il fait beau.

Mais, quand il est à l'air libre, le minerai s'oxyde et il libère les métaux qu'il contient : le fer, le manganèse, le cobalt et l'arsenic. C'est à cause d'eux ces eaux rouges et acides qui coulent sur le site et qu'il ne faut surtout pas toucher.