Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Inondations: la Moselle repasse en vigilance jaune

vendredi 5 janvier 2018 à 8:58 Par Cécile Soulé et Julie Seniura, France Bleu Lorraine Nord

Ce vendredi matin, la Moselle est repassée en vigilance jaune inondation. Jeudi soir, le département avait été placé en vigilance orange à cause de la crue de la Sarre. Sur le front des coupures de courant, l'électricité est revenue dans tous les foyers.

La Moselle en crue (illustration)
La Moselle en crue (illustration) © Maxppp - Pascal Brocard

Il n'y a plus aucun foyer sans électricité en Moselle, après le passage de la tempête Eleanor.  Enedis, qui gère le réseau d'électricité, a pu raccorder tout le monde.  Mais les intempéries ne sont peut-être pas finies. Ce sont les inondations qui menacent maintenant. La Moselle abvait été placée en vigilance orange jeudi soir, à cause de la crue de la Sarre, et de ses affluents l'Albe et l'Eich. La préfecture recommande la plus grande prudence si vous habitez les secteurs de Sarreguemines, Sarrebourg et Sarralbe en particulier. Mais dans la matinée de ce vendredi, le département de la Moselle est repassé en alerte jaune, moins préoccupante. 

Dans le reste de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle, l'Orne et la Nied sortent de leur lit aussi, la vigilance est au niveau jaune pour l'instant. Des routes sont inondées dans les secteurs de Gavisse, près de Cattenom, entre Gomelange et Bettange près de Boulay, ou encore à Beux au sud de Metz.  Mais les pompiers n'ont pas eu à intervenir dans la nuit de jeudi à vendredi.