Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Drôle de pêche dans la Savoureuse

jeudi 9 août 2018 à 17:25 Par Simon Cardona, France Bleu Belfort-Montbéliard

Cinq salariés de Chamois Environnement ont commencé début aout à nettoyer la rivière qui traverse Belfort. Ils ont un mois pour parcourir les quatre kilomètres qui parcourent la ville. Même si la tâche est effectuée consciencieusement deux fois par an, ils ramassent toujours de nombreux déchets.

La pêche aux déchets part du barrage de l'Arsot au nord de Belfort pour descendre jusqu'au pont de l'hypermarché Leclerc, 4 km plus loin
La pêche aux déchets part du barrage de l'Arsot au nord de Belfort pour descendre jusqu'au pont de l'hypermarché Leclerc, 4 km plus loin © Radio France - Simon Cardona

Belfort, France

Entre le barrage de l'Arsot et le pont qui fait face à l'hypermarché Leclerc, 4 kilomètres de rivière polluée séparent les cinq salariés de Chamois Environnement. Ils ont pour tâche deux fois par an de nettoyer la Savoureuse qui traverse Belfort. Une mission quasi-impossible tant le cours d'eau semble être considéré comme un dépotoir par certains. 

Avec la canicule et le niveau très bas de la Savoureuse, la pêche aux déchets est facile. Il faut une bonne paire de bottes et une pince de préhension. - Radio France
Avec la canicule et le niveau très bas de la Savoureuse, la pêche aux déchets est facile. Il faut une bonne paire de bottes et une pince de préhension. © Radio France - Simon Cardona

Un sac poubelle rempli en 20 minutes

En moins d'une demi-heure, Jean-Noël a déjà rempli son sac plastique : canettes, bouteilles en verre, sacs plastiques, vêtements... on trouve de tout dans la Savoureuse. "Je remplis un sac de  130 litres en une vingtaine de minutes,, constate l'encadrant technique de Chamois Environnement. On n'a pas l'impression comme ça mais il y en a des déchets !" 

En une demi-heure, les "pêcheurs" ont déjà trouvé pas mal d'encombrants, dont une balançoire issue d'une aire de jeux pour enfants. - Radio France
En une demi-heure, les "pêcheurs" ont déjà trouvé pas mal d'encombrants, dont une balançoire issue d'une aire de jeux pour enfants. © Radio France - Simon Cardona

Tous les étés depuis dix ans, Jean-Noël nettoie cette rivière, mais il n'arrive toujours pas à s'y faire : "Rien qu'une canette ça me semble bizarre. On trouve de partout des poubelles de tri, et ça finit quand même dans la rivière."

Cumulus, coffre-fort et pneu croupissent dans la Savoureuse

Les cinq employés de Chamois Environnement ont un mois pour nettoyer les 4km de Savoureuse qui traversent Belfort - Radio France
Les cinq employés de Chamois Environnement ont un mois pour nettoyer les 4km de Savoureuse qui traversent Belfort © Radio France - Simon Cardona

En deux heures, les cinq "pêcheurs" ont trouvé une balançoire issue d'une aire de jeux pour enfants, un cumulus, un coffre fort vide, des pneus ou même un radiateur de voiture. "Ça m'est arrivé de jeter des canettes ou des petits déchets autre part que dans les poubelles quand j'étais petit. Maintenant je prends conscience, et c'est moi qui ramasse !" rigole amèrement Yannick.