Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La plage sans poubelle est-elle vraiment plus propre ?

mardi 18 août 2015 à 6:00 Par Alexandre Blanc, France Bleu Gironde

Cela peut paraître paradoxal mais pour réduire la quantité de déchets abandonnés sur le sable, la municipalité du Porge (Gironde) a décidé de supprimer les poubelles de plage. Quel bilan, un an après ?

Plage sans poubelle
Plage sans poubelle © Radio France - Alexandre Blanc

Une plage bien dotée en poubelles n'est pas forcément plus propre car les sacs peuvent déborder et le vent emporter les déchets. Partant de ce constat, la commune du Porge, au nord du bassin d'Arcachon, a pris une décision radicale en 2014 : éradiquer les poubelles de plage, ces fameux sacs orange et blancs très répandus sur les littoraux.

La plage sans poubelle, un an après

L'idée est gentiment raillée par de nombreux plagistes qui découvrent le site. "Quelle connerie", s'exclame Jacques, contraint de glisser les reliefs de son pique-nique au milieu de ses affaires de bain. Mais dès la deuxième visite, la plupart prennent le pli. "On prend toujours un sac poubelle avec nous et on les met dans le coffre de la voiture", explique un Nordiste en vacances avec épouse et amis.

L'un des objectifs de la suppression des poubelles est bien de responsabiliser les plagistes.

"À chacun de gérer ses propres déchets" — Valentin Désiré, chargé de l'environnement au cabinet du maire

Les habitués du Porge-Océan ne mesurent pas vraiment le changement. "Il n'y a ni plus, ni moins de déchets", s'accordent à dire les fidèles. Les chiffres semblent pourtant indiquer que la stratégie porte ses fruits. L'agent municipal et les deux saisonniers chargés de nettoyer la plage chaque matin ont ramassé 20 tonnes de détritus au cours de l'année écoulée au lieu de 26 auparavant. "Il y a bien quelques dépôts sauvages dans les sous-bois, mais ils sont vraiment insignifiants", concède Valentin Désiré, chargé des dossiers environnementaux au cabinet du maire. Le bénéfice ne se mesure pas seulement en quantité de détritus abandonnés sur le sable. La commune du Porge a économisé 90 000 euros car collecter les déchets sur la plage est coûteux.

Bientôt un drive-poubelle ?

Les commerçants du bord du plage se disent satisfaits du nouveau dispositif mais s'avouent un peu las d'être sollicités par les touristes en quête d'un container. "Certains ne nous demandent même pas et déposent leurs déchets sur la terrasse. Ça nous oblige à les trier nous-mêmes", peste gentiment un bistrotier. Car les bars et les restaurants au pied des dunes ont conservé leurs bacs à ordure, parqués derrière des palissades, inaccessibles au promeneur lambda. La municipalité pourrait mettre fin à ce désagrément en installant des drive-poubelles à la sortie du parking. Il s'agit de containers semi-enterrés qui permettra aux plagistes de jeter leur poubelle en repartant. Le drive-poubelle aurait aussi l'avantage de permettre le tri et de collecter tous les déchets de la plage sur un seul site, accessible en camion-benne.