Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Intempéries : vigilance rouge inondation pour la Seine-et-Marne ce mercredi

mardi 31 mai 2016 à 7:28 - Mis à jour le mercredi 1 juin 2016 à 17:40 Par Emmanuel Collardey et Martine Bréson, France Bleu Paris

La Seine-et-Marne passe en vigilance rouge inondation ce mercredi matin. Le Conseil Départemental de Seine et Marne met en place un fonds d'urgence de 600.000 euros. Le Conseil Régional d'Ile de France met lui 1 million d'euros sur la table pour les communes sinistrées.

les rues de Cély-en-Bière sous les eaux
les rues de Cély-en-Bière sous les eaux © Radio France - Sylvain Tronchet

Devant la montée des eaux, plusieurs milliers de personnes ont été évacuées, en Val de Marne et surtout en Seine et Marne, département où le Conseil Départemental débloque 600.000 euros pour aider à l'hébergement d'urgence des sinistrés. De son côté le Conseil Régional d'Ile de France met en place un fonds de 1 million d'euros pour aider les communes sinistrées.

Si la pluie s'est calmée ce mercredi, les inondations se poursuivent et impactent les les transports en commun. Le RER D, ainsi que la ligne R du Transilien entre Paris, Melun et Monterau sont touchés, avec des retards et/ou des suppressions de trains.

A Paris, la Seine devrait monter jusqu'à vendredi. Le niveau devrait dépasser 5 mètres jeudi. Il était de 4,16 mètres ce mercredi matin à 6h00  ce qui entraine la fermeture d'une partie des voies sur berges. La SNCF dit craindre pour la circulation du RER C à Paris dans les jours qui viennent. La Seine pourrait atteindre la cote de 5,20 mètres voire 5 mètres 70, les voies du RER C peuvent être touchées à partir de 5 mètres 75.

Routes coupées, chutes d'arbres, habitations et entreprises inondées : la mobilisation des  pompiers des Yvelines s'est encore accélérée.  Quasiment tout le département est touché, le SDIS annonçait mardi 8 sites d'interventions multiples et un PC pour chacun. "Du jamais vu depuis longtemps" selon un responsable départemental.

Sur l'A10 à Saint-Arnoult-en-Yvelines, l'autoroute est toujours coupée mercredi à hauteur du péage. Cela fait suite à la montée des eaux sur les communes de Saran et Gidy dans le Loiret (45). La sortie A6/N7 était également coupée mardi dans le sens Paris-Province à hauteur du Coudray-Montceaux.

Situation tendue en Seine-et-Marne

La préfecture de Seine-et-Marne place ce mercredi en vigilance rouge aux crues tout le département à cause de la montée des eaux du  Loing. "Sur le bassin du Loing, les débordements sont généralisés" ajoute la préfecture. "Il est appelé à la vigilance tout particulièrement pour les riverains du Loing, l'onde de crue de la rivière n'ayant pas encore été atteinte". Le Conseil départemental débloque 600.000 euros pour les sinistrés des inondations. L'argent servira pour financer leur hébergement quand ils sont évacués. Il aidera aussi les communes à mettre en place des services d'urgence comme une distribution d'eau potable.

Le secteur de Cély-en-Bière, l'un des plus touchés - Radio France
Le secteur de Cély-en-Bière, l'un des plus touchés © Radio France - Sylvain Tronchet

Le téléphone n'arrête pas de sonner non plus chez les pompiers de Seine-et-Marne qui ont reçu plus de 540 demandes de secours en 24 heures. Des maisons inondées, des arbres tombés, des routes coupées comme la nationale 4.

Les habitants tentent de se protéger de la montée des eaux - Radio France
Les habitants tentent de se protéger de la montée des eaux © Radio France - Sylvain Tronchet

Les communes les plus touchées : Cély-en-Bière où l'eau continue à monter, Le Châtelet-en-Brie et Saint-Fargeau-Ponthierry près de Melun, Bois-le-Roi et Chartrettes près de Fontainebleau, Jouy-le-Châtel. Des pavillons ont été évacués sur les communes de Saint Fargeau-Ponthierry, Nandy et Chartronges. La liste est longue et pas exhaustive : les pompiers s'inquiètent aussi parce que l'eau monte, non seulement en secteur rural mais aussi maintenant en zone urbaine, Ozoir-la-Ferrière et Lézigny.

L'Essonne aussi est touchée, principalement le sud, le centre et l'est du département. Les pompiers du 91 se sont déplacés pour une cinquantaine d'interventions dans la nuit de lundi à mardi,  principalement des arbres déracinés et des maisons inondées. "Les services de sécurité procèdent à des opérations de bâchages sur des bâtiments, à l’évacuation de pavillons" ajoute la préfecture. L'Yerres et le Réveillon sont en crue, Etrechy touché. A Yerres, mardi matin, des parkings souterrains ont été évacués et l'eau continue de monter.

Plusieurs établissements scolaires n'ont pas ouvert mercredi : à Gif sur Yvette , le collège Juliette Adam qui restera fermé jeudi, le collège de Bures sur Yvette à la "Guyonnerie" et les deux écoles La Guyonerie.

Sur la route ce jeudi attention :

- N118 : à hauteur de Bièvres, point kilométrique 4, sens province/Paris, voie de droite neutralisée ;

- Sorties Orsay fermées dans les deux sens ;

- Sorties A6 vers la RN 337, Ponthierry, fermées

Enfin dans le Val-de-Marne, les difficultés se concentrent à La-Queue-en-Brie, où l'eau est montée jusqu'à deux mètres dans certaines habitations. A Sucy-en-Brie, 80 familles sont évacuées mardi à la mi-journée, soit dans leur famille, soit dans un dojo de la commune.  La ville demande mercredi, la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Elle demande à tous les habitants concernés par les inondations à se faire connaitre. A Marolle-en-Brie, mieux vaut contourner la N19 où l'eau affleure. A Santeny, plusieurs rues sont coupées et la salle omnisports est inondée.

L'alerte ORANGE de Météo France a été levée pour l'Essonne, le Val-de-Marne et les Yvelines.

Vigilance météo  - Aucun(e)
Vigilance météo - Visactu - 2016