Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La poussière de résidus de bauxite stockés par l'usine Altéo à Bouc-Bel-Air n'est "pas toxique", assure son directeur

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Pour Eric Duchenne, directeur d'Altéo, les résidus de minerai stockés sur le site de Mange-Garri sont "non dangereux". Le directeur de l'usine d'alumine à Gardanne annonce "dans quelques jours" un nouveau procédé pour traiter les métaux lourds présents dans les rejets en mer.

L'usine Altéo de Gardanne (photo d'illustration)
L'usine Altéo de Gardanne (photo d'illustration) © Maxppp -

Invité de France Bleu Provence matin, Eric Duchenne le directeur d'Altéo à Gardanne (Bouches-du-Rhône) a estimé que "beaucoup de choses sont fausses" dans les arguments des opposants à l'usine d'alumine. "Altéo ne rejette plus de boues rouges en mer depuis 2015" a tenu a rappelé Eric Duchenne. "Les concentrations en métaux qui subsistent dans les rejets liquides ont été réduites" a répété le directeur de l'usine alors que l'usine a jusqu'à fin 2019 pour se mettre en conformité. 

"On fera tout pour être prêt d'ici la fin de l'année." (Eric Duchenne)

Alors que riverains et pêcheurs ont décidé de quitter lundi 25 février le comité de suivi d'Altéo estimant que "rien n'avance", Eric Duchenne a annoncé qu'une installation "qui va permettre de baisser la teneur en métaux, en deça des normes qu'Aléto devra respecter" va démarrer dans quelques jours. Il s'agit d'une innovation dans le secteur de la production d'alumine qui consiste à injecter du CO2 et à séparer le solide du liquides. "On fera tout pour être prêt à la fin de l'année mais on ne peut pas le garantir" a indiqué Eric Duchenne en raison d'un délai de 15 mois de construction. "Il ne s'agit pas d'aller acheter un adoucisseur d'eau au magasin de bricolage du coin" a expliqué le directeur de l'usine de Gardanne. Cette usine doit traiter 270 m3 par heure "ce qui nécessite des travaux conséquents avec des équipements sur mesure". 

"Ces résidus sont non dangereux, non radioactifs et non toxiques." (Eric Duchenne)

Quelque 350.000 tonnes de résidus secs de minerai sont stockés à l'air libre sur le site de Mange-Garri à Bouc-Bel-Air. Alors que les riverains s'inquiètent des conséquences sur leur santé, Eric Duchenne a été catégorique : "Ces résidus sont non dangereux, non radioactifs et non toxiques. Cela a été validé par l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) et confirmé par les services de l'État qui ont fait un prélèvement début 2018".

Pour Altéo, il existe une filière de valorisation de ces résidus : dépollution de sol, matière première pour matériaux de construction et utilisation pour la sidérurgie. Pourtant le préfet des Landes vient d'interdire à une aciérie d'utiliser ces résidus pour dépolluer un site. "Ce n'est pas une difficulté technique mais règlementaire" a expliqué Eric Duchenne qui demande une prolongation du stockage sur le site de Mange-Garri qui prend fin en 2021 et a rappelé que l'usine était engagée "dans un processus de concertation pour s'assurer que les riverains aient toutes les informations". 

Eric Duchenne directeur de l'usine Altéo de Gardanne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess