Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La Préfète d'Indre-et-Loire demande une expertise sur l'amiante présente sur l'île aux vaches, à Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Environ 11 000 mètres-cube de déchets amiantés sont présents depuis des années sur l'île aux vaches, à Tours, qui appartient à l'Etat. La Préfète d'Indre-et-Loire veut une évaluation précise des risques, des mesures à prendre et des moyens de les financer.

Plusieurs milliers de mètres-cube de déchets amiantés sont sur l'île aux vaches, à Tours, depuis des années.
Plusieurs milliers de mètres-cube de déchets amiantés sont sur l'île aux vaches, à Tours, depuis des années. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

La préfète d'Indre-et-Loire demande une expertise inter-services pour savoir comment gérer le problème de la pollution à l'amiante sur l'Ile aux vaches, à Tours. Suite à des travaux sur des puits de captage d'eau, entre 2009 et 2012, de très importantes quantités de ce produit très volatile et très dangereux ont été répandues sur cette île de Loire. Selon un rapport d'experts remis au tribunal administratif la semaine dernière, l'amiante broyée a été mélangée à la terre et enfouie jusqu'à une profondeur d'environ un mètre cinquante. L'Etat est propriétaire de l'île aux vaches, c'est donc à la préfète de gérer cette situation très problématique, comme l'ont rappelé lundi soir les élus du conseil de la Métropole de Tours, qui, eux, devront dépolluer l'île Aucard.

Le rapport d'expertise demandé au tribunal administratif n'est pas suffisant pour identifier ce qu'on doit faire. Il conclut au fait de laisser les déchets sur place et de ne pas y toucher. C'est une possibilité, mais ce n'est pas celle que je retiens puisque je demande une expertise inter-services qui va me conseiller sur ce qu'il faudra faire et peut-être aussi sur les pistes de financement". La Préfète d'Indre-et-Loire

Serait-il imaginable de laisser les déchets amiantés sur l'île aux vaches?

C'est vrai que le problème est nettement plus compliqué que sur l'Ile Aucard, où l'amiante est regroupée en trois points bien identifiés et donc plus faciles à nettoyer. Sur l'île aux vaches, rien d'aussi précis. Laisser l'amiante sur place et ne pas y toucher? c'est une possibilité évoquée dans le rapport remis la semaine dernière.  D'une part parce que le volume de déchets amiantés est très important : environ 11 000 mètres-cube. D'autre part, parce que leur enlèvement poserait d'énormes difficultés techniques et pourrait avoir des effets sur la distribution d'eau, à ce moment-là, alors que pour l'instant l'eau distribuée n'est pas polluée. 

La Préfète s'inquiète surtout des conséquences qu'auraient une inondation de l'île aux vaches

Ce statut-quo n'est qu'une hypothèse parmi d'autres pour la préfète. Corinne Orzéchowski veut notamment connaitre précisément les conséquences environnementales qu'auraient une crue de la Loire et une inondation de l'île aux vaches, si on y laisse l'amiante. L'expertise devra aussi proposer des pistes pour financer les travaux, puisque ce serait un chantier à douze millions d'euros minimum.

En attendant les résultats de l'expertise inter-service, l'accès à l'île aux vaches reste évidemment interdit pour ne pas qu'un promeneur ou un kayakiste ne risque de faire voler l'amiante. Cette interdiction risque toutefois de devenir plus compliquée à faire respecter l'été, une fois que la Loire aura baissé et que l'île sera accessible à pied. Les agents qui devraient se rendre sur l'île pour travailler devront porter une tenue de protection. 

Vendredi 29 mars, un avocat a déposé une plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui et non-respect de la réglementation sur la gestion des déchets dangereux.

Choix de la station

France Bleu