Climat – Environnement

La présentation météo chagrine le secteur touristique normand

Par Claire Briguet-Lamarre et Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu lundi 19 octobre 2015 à 17:22

La journaliste météo Anais Baydemir sur France 2
La journaliste météo Anais Baydemir sur France 2 - Capture d'écran/ France 2

Normandie site est une plate-forme sur le web qui regroupe 105 lieux touristiques de Normandie. Son président déplore une présentation météo trop générale. Hervé Lebel estime qu’elle joue sur les réservations et pénalise le secteur touristique. Il va interpeller les candidats aux Régionales.

Hervé Lebel n'en démord pas. La présentation météo notamment des télés nationales a des incidences sur l'économie touristique. "On s'aperçoit que les gens sont de plus en plus rivés sur leur écran pour écouter la météo pour prévoir leur week-end et leurs vacances, explique le président de Normandie Sites, une plate-forme qui recense des lieux touristiques. Et donc quand cette météo est présentée de façon "indélicate" ou un petit peu généraliste, les conséquences économiques sont nombreuses. Je prends un exemple. On parle de côtes de la Manche. Je rappelle que c'est quand même 1047 km et on a l'impression que c'est toujours le même climat du Nord de la France jusqu'à Brest." 

Pour atténuer cette impression de région continuellement pluvieuse, Hervé Lebel préconise déjà que la référence météo au niveau national ne soit plus la station de Cherbourg mais celle de Caen,* plus centrale et moins soumise aux vents dominants maritimes*. Il souhaite donc interpeller par courrier les candidats aux Régionales et connaître leur position sur la question.

« On a l’impression que c’est toujours le même climat du Nord jusqu’à Brest », Hervé Lebel

Anaïs Baydemir comprend ses griefs mais ne peut proposer de solutions consensuelles sur un bulletin national de quelques minutes. « Souvent on nous faisait la même remarque pour la Bretagne et le nord de la France, constate la journaliste de France 2. C’est le climat tempéré de la France qui veut que dans le sud il y ait plus de soleil et moins dans le Nord. Voyez déjà notre carte et le temps que l’on nous donne. On a une météo nationale, on ne peut pas se permettre d’avoir une météo trop régionale, on n’a pas le temps malheureusement. Heureusement qu’il y a ces applications qui font que l’on peut être plus près de la météo locale.

« On nous fait la même remarque pour la Bretagne », Anaïs Baydemir

Hervé Lebel préconise un réseau de web cam afin que les gens puissent se faire eux-mêmes une idée du temps qu’il fait. Christopher Bribet, lui, a crée une page Facebook Météo Basse-Normandie avec six autres passionnés de météo. « Je ne vais pas dire qu’on a les quatre saisons en une journée dans notre région mais des fois on n’en est pas loin, explique ce caennais dont la page attire près de 9000 personnes. C’est pour cela qu’on privilégie la météo en direct et on répond aux messages privés. On en reçoit une cinquantaine par jour. » Chacun peut ainsi poster la photo du temps qu’il fait dans son jardin.