Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La préservation des posidonies au cœur d'un arrêté du préfet maritime de Méditerranée visant à réglementer le mouillage

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Les herbiers de posidonies sont malmenés sur le littoral méditerranéen par le mouillage des bateaux de plus de 24 mètres. Le préfet maritime entend préserver cet écosystème en prenant prochainement un arrêté visant à réglementer le mouillage des grosses unités.

Herbier de posidonies détruit en Méditerranée
Herbier de posidonies détruit en Méditerranée © Maxppp -

Var, France

En 50 ans, la surface des herbiers de posidonies a diminué de 30%, définitivement. Une baisse qui s'est accélérée notamment ces dix dernières années à cause des ancres des yachts de plus de 24 mètres. En effet, quand l'ancre est relevée, la chaîne laboure le fond marin et arrache l'organisme végétal. Des dégâts qui sont irréversibles à l'échelle d'une vie. Or, les posidonies oxygènent la Méditerranée, servent d'habitat naturel pour la faune et contribue à limiter l'érosion. Il est donc vital d'agir, tout en préservant l'activité économique liée au yachting. C'est le sens de l'arrêté que va prendre prochainement le préfet maritime de la Méditerranée. 

"Il n'y aura pas d'effet immédiat, car il faudra en concertation des déclinaisons locales, mais nous pensons une mise en œuvre pour la prochaine saison estivale en 2020", commente le commissaire général Thierry Duchesne, adjoint au préfet maritime. Chaque zone devra en effet effectuer un travail de concertation avec les différents acteurs (représentants des capitaines de yacht, services de l'État, etc.) afin d'établir un mouillage respectueux. Ce qui ne devrait pas poser de problèmes, puisque "dans 80% des cas, on peut mouiller en dehors de l'herbier de posidonies" souligne Pierre Boissery ,de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse.

Il y a néanmoins des secteurs où la situation est beaucoup plus critique, comme par exemple le golfe de Saint-Tropez où rien que l'été, 1.500 yachts mouillent au large. "Il y a une possibilité alors d'installer de gros coffres, comme des grosses bouées, pour permettre de mouiller sans déposer son ancre au fond", relate le commissaire général Thierry Duchesne. L'investissement serait alors de taille. Il est question de quelques centaines de milliers d'euros pris en charge à 80% par l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse. 

En attendant ces phases de concertations et ces installations, une application existe : Donia permet de connaître les lieux d'implantation des herbiers de posidonies.