Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La qualité de l'air s'est améliorée depuis 2011 en Indre-et-Loire, selon Lig'air qui mesure chaque jour notre atmosphère

mardi 30 octobre 2018 à 12:23 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Lig'air est l'organisme chargée de surveiller chaque jour la qualité de l'air en région Centre-Val-de-Loire. L'étude de ses relevés quotidiens entre 2011 et 2017 montre une amélioration assez nette de l'air que nous respirons en Indre-et-Loire, notamment à proximité de l'A10 à Tours.

La moyenne annuelle des rejets liés à la pollution automobile a baissé de 40% près de l'A10, à Tours, entre 2011 et 2017
La moyenne annuelle des rejets liés à la pollution automobile a baissé de 40% près de l'A10, à Tours, entre 2011 et 2017 © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

C'est une information qui va à l'encontre des idées reçues : la qualité de l'air s'est améliorée de façon significative ces dernières années, en Indre-et-Loire et notamment à Tours. C'est ce que montre l'étude des mesures quotidiennes réalisées par Lig'air, l'organisme qui surveille la qualité de notre atmosphère. Que ce soit la pollution automobile ou les particules en suspension, tous les indicateurs sont à la baisse.

-40% de pollution automobile entre 2011 et 2017

Le plus flagrant est la pollution automobile : elle a diminué de 40% entre 2011 et 2017 à la station de mesures qui est proche de l'A10 à Tours. L'amélioration est plus modérée sur les deux autres stations qui se situent à Tours-nord et à Joué-les-Tours, mais elle n'est pas négligeable non plus, puisque la pollution a baissé de 20%. une pollution qui se situe maintenant en-dessous des seuils réglementaires

C'est une baisse vraiment significative sur l'ensemble de l'année, même si il y a des pics certains jours". Carole Flambard du réseau de surveillance de la qualité de l'air dans la région. 

Selon Carole Flambard du réseau de surveillance de la qualité de l'air dans la région, les mesures effectuées près de l'A10 à la station Pompidou sont marquantes, "En 2011, on était à 56 micro-grammes de dioxyde d'azote par mètre-cube d'air en moyenne annuelle, alors qu'en 2017, on est à 34 donc c'est une baisse vraiment significative sur l'ensemble de l'année, même si il y a des pics certains jours". Pour les particules en suspension c'est à dire l'ensemble des pollutions causées par les automobiles, les chauffages et les industries, la baisse est plus homogène sur les différentes stations de mesures : elle est comprise entre -25 et -33%.

Tout n'est pas rose pour autant : la pollution contribuerait chaque année en France au décès anticipé de 48 000 personnes, dont 1 900 en région Centre Val de Loire.