Climat – Environnement

La Rochelle : Greenpeace lève le blocage d'un cargo contenant du bois du Congo

Par Typhaine Morin, France Bleu La Rochelle lundi 23 juin 2014 à 15:22

Les activistes de Greenpeace ont bloqué les grues de déchargement du port de La Rochelle
Les activistes de Greenpeace ont bloqué les grues de déchargement du port de La Rochelle © Greenpeace

Greenpeace a levé ce lundi midi le blocage d'un cargo qui transporte du bois en provenance du Congo. Dimanche soir, l'association écologiste avait empêché le navire d'amarrer au port de commerce de La Rochelle. Lundi matin, de décharger leur marchandise. Suite à leur action, des douaniers et des représentants du ministère de l'Agriculture se sont présentés pour examiner la cargaison.

Greenpeace a finalement obtenu gain de cause ce lundi : des représentants du ministère de l'Agriculture et des douaniers se sont présentés pour contrôler la marchandise d'un cargo battant pavillon britannique, le "Safmarine Sahara". Dimanche soir, dix activistes sur trois zodiacs ont empêché ce navire de s'amarrer au port de La Rochelle, il avait dû partir mouiller au large. Selon l'association écologiste, le cargo transportait du bois en provenance du Congo, et coupé dans des zones qui ne sont pas ouvertes à l'exploitation. Les activistes ont peint "Bois illégal" sur la coque du cargo. 

 

 

Ce lundi, les militants de Greenpeace ont repris leur action, sur terre. Huit d'entre eux ont bloqué les grues de déchargement du port de commerce de La Rochelle. A la mi-journée, à l'annonce du contrôle de la cargaison par des douaniers et des représentants du ministère de l'Agriculture, les activites ont levé le blocage.

 

 

Dans un communiqué, Greenpeace France affirme qu'une partie de la cargaison du Safmarine Sahara (bossé, sipo, sapelli...) est du bois illégal. L'association cite également un rapport du think tank britannique Chatham House, selon lequel 90% du bois provenant de la République démocratique du Congo "peut être considéré comme illégal ". 

 

Partager sur :