Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La Rochelle : opération anti-termite dans les cimetières

lundi 27 novembre 2017 à 6:01 Par Antoine Miailhes, France Bleu La Rochelle et France Bleu

En septembre dernier, les sociétés TTBR et Lorillou ont été mandatées par la Mairie de La Rochelle pour supprimer les colonies de termites dans les cimetières de la Rossignolette et de Saint-Maurice. Pour cela elles ont installé 300 pièges anti-termite.

Cela fait deux ans que les termites rongent les arbres du cimetière de la Rossignolette, à La Rochelle
Cela fait deux ans que les termites rongent les arbres du cimetière de la Rossignolette, à La Rochelle © Maxppp - Maxppp

La Rochelle, France

"Visiblement elles ont bien mordu à l’appât". Jérôme, salarié de la société Lorillou a de quoi être satisfait. Les termites du cimetière de la Rossignolette ont dévoré le petit bâtonnet blanc, planté sous terre, installé au mois de septembre. Ce bâtonnet est capable de détruire une colonie entière de ces petits insectes. "L’appât contient de l'hexaflumuron. Le termite en raffole même s'il est chimique. Il le dévore et le transporte pour nourrir les autres termites de sa colonie. Elles sont ensuite tuées par le produit."

300 pièges ont été installés en septembre  - Radio France
300 pièges ont été installés en septembre © Radio France - Antoine Miailhes

Un produit certes chimique, "mais non-toxique pour les sols et l'environnement" d'après Helène Rouquette, la responsable du service nature et paysage à la mairie de La Rochelle. La mairie qui a investi 53 000 euros dans cette opération. D'après un arrêté préfectoral, la Charente Maritime est considérée comme une zone contaminée par les termites. Pour Hélène Rouquette il était temps d'agir. "Il y a deux ans, à la Rossignolette, on a perdu une quinzaine de jeunes arbres que l'on venait de planter, à cause des termites".

40% des pièges ont été mordus

Et visiblement après deux mois et demi de traitement, la situation est bien partie pour s'arranger. Selon Marc Choisnet, le gérant de TTBR, "40% des pièges ont été mordus par les termites". D'ici quelques mois, l'ensemble des colonies installées à la Rossignolette et à Saint-Maurice devraient donc disparaître.