Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La saison des champignons menacée dans l'Yonne ?

-
Par , France Bleu Auxerre

La saison des champignons n'aura peut-être pas lieu dans l'Yonne. On est pourtant en plein dedans, mais les amateurs et les spécialistes ont bien du mal à en trouver dans nos sous-bois à cause des fortes chaleurs, dans le Tonnerrois, l'Avallonnais, mais aussi dans l'Auxerrois. Reportage.

Les morilles comme les autres champignons sont en voie de disparition dans l'Yonne en ce début de du mois de septembre à cause de la sécheresse.
Les morilles comme les autres champignons sont en voie de disparition dans l'Yonne en ce début de du mois de septembre à cause de la sécheresse. © Maxppp - Christophe Barreau

Yonne, France

La saison du champignon dans l'Yonne est tellement compromise que plusieurs associations mycologiques du département ont même dû annuler leurs visites et cueillettes en ce mois de septembre. C'est le cas de la société mycologique auxerroise. En visite en forêt de Branches à côté d'Auxerre, son président, Claude Chardinoux, constatait non sans une pointe d'humour : "Pour cette année, on pourrait dire vulgairement que les champignons ont la queue courte !"

"Un mois de septembre sans champignon, c'est rarissime" — Claude Chardinoux, président de la société mycologique auxerroise  

Mais le mycologue affiche plutôt un rire jaune. Il est même un peu désespéré : aucune trace de champignon dans ce sous-bois pourtant si prolifique. Ni au sol, ni sur les arbres. "Vous voyez la forêt de Branches, telle qu'elle est ? Et bien, toutes les forêts du département sont logées à la même enseigne, explique Claude Chardinoux, désabusé. Un mois de septembre sans champignon, c'est rarissime, et c'est bien la première fois que je connais ça depuis que je suis arrivé dans l'Yonne en 1972." 

Claude Chardinoux, président de la société mycologique auxerroise, scrute le sol de la forêt de Branches, près d'Auxerre. Pas de champignon à l'horizon. - Radio France
Claude Chardinoux, président de la société mycologique auxerroise, scrute le sol de la forêt de Branches, près d'Auxerre. Pas de champignon à l'horizon. © Radio France - Nicolas Fillon

La raison de cette absence ? La sécheresse liée aux fortes chaleurs constatées depuis cet été, et qui persistent encore en ce mois de septembre propice à la saison du champignon. "Le réchauffement climatique de la planète n'est pas une galéjade, contrairement à ce que pourrait penser un président d'un grand état, c'est malheureusement une réalité, poursuit Claude Chardinoux. Les terrains sont secs. Et la partie souterraine du champignon, appelée mycélium et qui en assure le développement ainsi que la protection, n'a pas du tout accès à l'humidité qui lui permettrait de prospérer pour faire en sorte que la pousse du champignon puisse se faire. C'est l'humidité qui est la clé. Hors, il n'y en a pas depuis trop longtemps."  

La pluie comme seul espoir

En parcourant l'allée forestière et son terrain sablonneux, normalement idéal pour la pousse de champignons, le président de la société mycologique auxerroise scrute autour de lui. Il lui suffit d'enfoncer son bâton de pèlerin dans la mousse puis de le ressortir pour appuyer ses dires. "Vous voyez, j'arrive à aller jusqu'à 30 centimètres de profondeur, et au bout, c'est encore sec, sec de chez sec, souffle-t-il. Il n'y a pas du tout d'humidité. Et puis, regardez la forêt. Vous voyez l'état des arbres ? On est à quelques jours de l'automne, mais les feuilles sont déjà prête à tomber, alors que cela arrive habituellement en octobre. L'herbe est grillée, séchée... Même les polypores, qui poussent sur le bois, ne sont pas là. C'est quand même assez désespérant." 

La sécheresse et l'absence d'humidité sont les principales causes de l'absence de champignons cette saison dans l'Yonne. - Radio France
La sécheresse et l'absence d'humidité sont les principales causes de l'absence de champignons cette saison dans l'Yonne. © Radio France - Nicolas Fillon

Seul espoir : compter sur Dame Nature. Et l'arrivée de la pluie, qui tomberait "doucement, tranquillement, pour bien pénétrer dans le sol afin que le mycélium puisse remonter à la surface et que les champignons puissent fructifier", abonde Claude Chardinoux. Et d'ajouter : "Fatalement, un jour où l'autre, il va pleuvoir. Les champignons, quand ils vont recevoir cette masse de pluie, ils vont se reproduire et sortir. Mais ce qui risque d'arriver, c'est que la pousse va prendre d'un coup et ne va durer que quelques jours. Après, dans le Morvan, où il y a eu peut-être un peu plus de pluie que dans l'Auxerrois, une dame m'avait signalé l'apparition de cèpes dans un coin très humide d'une forêt. Mais c'est un sacré concours de circonstances. Je sais que mes collègues de l'Avallonnais et du Tonnerrois n'ont pas de champignons non plus par chez eux."  

Vers un glissement de la saison des champignons ?  

Selon le mycologue un glissement de la saison des champignons n'est pas à exclure. "La haute saison mycologique, c'est traditionnellement de septembre à novembre, détaille Claude Chardinoux. Mais depuis l'an dernier au moins, on constate qu'il y a un décalage des pousses de champignons, qui seraient plus favorables d'octobre à décembre, voire janvier dans certaines régions. On aperçoit ce phénomène également pour les vendanges de Chablis, déjà terminées mi-septembre alors qu'avant, on ne débutait pas avant octobre. Quelque part, il y a une évolution que l'Homme ne maîtrise pas."  

Que les amoureux des champignons se rassurent, le salon du champignon organisé par la société mycologique auxerroise devrait bien avoir lieu samedi 27 et dimanche 28 octobre au Muséum d'histoire naturelle d'Auxerre boulevard Vauban. Deuxième bonne nouvelle : il devrait justement pleuvoir en cette fin de semaine dans l'Yonne selon Météo France. Avis aux amateurs...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu