Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS | "La science n'est pas une opinion" : 300 manifestants à la marche pour les sciences à Strasbourg

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass
Strasbourg, France

Dans le cortège, étudiants, scientifiques, simples citoyens : près de 300 personnes ont participé à la marche pour les sciences à Strasbourg ce samedi, mouvement mondial visant à protéger les sciences de plus en plus contestées ou mises sur le même plan que des théories complotistes ou religieuses.

Entre 200 et 300 personnes ont marché pour les sciences à Strasbourg
Entre 200 et 300 personnes ont marché pour les sciences à Strasbourg © Radio France - Olivia Cohen

Ils étaient près de 300 manifestants à la marche pour les sciences à Strasbourg ce samedi, un événement soutenu par l'Université. En tout, 23 villes françaises ont participé à ce mouvement mondial déclenché aux USA : dans le viseur de ces marcheurs, effectivement, les propos du président des États-Unis Donald Trump qui a remis en cause le réchauffement climatique et qui compte se retirer des accords de Paris conclus lors de la COP21.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

À LIRE EN + : La Marche pour les sciences, née aux États-Unis contre Trump, arrive en France

Dans le cortège, des scientifiques, des étudiants, des associations pro-Europe, dont Pulse of Europe, et de simples citoyens. Alain Beretz, ex-président de l'Université de Strasbourg et actuel directeur général de la recherche et de l'innovation au ministère de l'Éducation nationale et de la Recherche, était aux premières loges :

Il est nécessaire que les citoyens s'emparent des sciences car, nous, scientifiques, avons besoin d'eux. La science a engendré des évolutions formidables dans nos vies quotidiennes, de l'électricité aux vaccins, mais la chimie, la physique peuvent être dangereuses ou poser question comme le nucléaire, par exemple. Un dialogue est nécessaire pour décider de la société dans laquelle nous voulons vivre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cette marche sera suivie une semaine plus tard, le 29 avril, par la marche pour le climat.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

À LIRE EN + : Climat : quelles conséquences pour l'UE si les USA abandonnent la lutte contre le réchauffement ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess