Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les agriculteurs picards redoutent la sécheresse

-
Par , France Bleu Picardie
Amiens, France

La Somme, l'Oise, l'Aisne ne sont pas en situation de sécheresse. Pas comme 12 départements français qui appliquent des restrictions de consommation d'eau mais s'il ne pleut pas dans les prochains jours et les prochaines semaines, la situation pourrait se compliquer. Notamment pour les agriculteurs.

Thibault Henocque et Régis Brunet agriculteurs en Picardie Maritime
Thibault Henocque et Régis Brunet agriculteurs en Picardie Maritime © Radio France - Kévin Blondelle

Selon le dernier relevé mensuel de la Direction Régionale de l'Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) Hauts de France, avril a été le troisième mois le plus sec depuis 1959 dans le bassin Artois - Picardie. Sur le secteur d'Abbeville par exemple, il est tombé seulement 12,8 millimètres de précipitations le mois dernier contre une pluviométrie normale de 52,5 mm.

Le déficit de pluviométrie sur l'ensemble du bassin est de 80% en moyenne. Ce taux avait atteint 85% en avril 1996 et un peu plus de 95% en avril 2007. La recharge des nappes sur certains secteurs a donc été faible, voire inexistante. Si l'Est samarien est particulièrement touché , la façade maritime souffre également. Dans son exploitation située près de Saint-Valery-sur-Somme, Thibault Henocque constate les dégâts dans ses champs d'orge d'hiver : "les grains sont beaucoup plus petits".

"J'ai rarement vu un hiver et un printemps aussi secs" Ludovic Cauchois de la FDSEA 80

"S'il ne pleut pas dans les prochains jours, dans les prochaines semaines, il y aura certainement des mesures de restrictions pour les particuliers", prévient Ludovic Cauchois. Cet agriculteur installé à Tronchoy, près d'Hornoy le Bourg est aussi le président de la section bovine de la FDSEA de la Somme. "Beaucoup d'éleveurs ont déjà du mal à constituer les stocks de nourriture pour les bêtes", poursuit-il.

En effet, les premières herbes qui ont été mangées n'ont pas repoussé et les cultures de printemps sont sèches. Le sol, dans de nombreux endroit est craquelé à cause du manque d'eau. Beaucoup d'agriculteurs ont en plus déjà prélevé dans les stocks de paille et voient leurs réserves fondre. "La situation pourrait être catastrophique s'il ne pleut pas" s'alarme Ludovic Cauchois.

Ludovic Cauchois responsable de la section bovine FDSEA de la Somme

La FDSEA de la Somme tente d'anticiper une potentielle sécheresse et se renseigne sur les stocks de foin et de paille disponibles auprès d'autres sections syndicales ailleurs en France. La solidarité a déjà fonctionné par le passé. Le problème c'est que de nombreux départements pourraient être concernés par l'aridité des sols cette année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess