Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La sécheresse reste préoccupante en Haute-Vienne

lundi 24 septembre 2018 à 10:19 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Le milieu agricole souffre toujours alors qu'arrive l'automne. En revanche, pas d'inquiétude sur la ressource en eau potable, selon les services de l'Etat en Haute-Vienne.

Didier Borrel, de la direction des territoires, invité de France Bleu Limousin ce lundi
Didier Borrel, de la direction des territoires, invité de France Bleu Limousin ce lundi © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

L'automne est arrivé en même temps dans le ciel et sur le calendrier. Mais la sécheresse est désormais bien installée en Limousin. Quelles sont les conséquences à ce jour ? Question posée à 8h15 par Françoise Ravanne à Didier Borrel, le directeur de la direction des territoires en Haute-Vienne.

La situation est-elle préoccupante ? 

Evidemment, puisque nous avons eu un été sec, avec des températures souvent au-dessus des normales, et parfois des épisodes de vent chaud. Les cultures et les prairies ont souffert, ça se voit. 

Est-ce qu'on a battu des records ? 

Non, on n'a pas atteint le niveau de sécheresse de 2003. Néanmoins, le déficit pluviométrique est important. Il va de 50 à 80% selon les secteurs. 

Et les cours d'eau ? 

Certains sont déjà en débit "de crise", relativement faible, depuis deux semaines. Mais on n'a pas de véritable problème, car les pluies du printemps ont permis de reconstituer les réserves d'eau potable. Donc pas d'inquiétude là-dessus. 

Le comité sécheresse se réunit vendredi. Selon la situation, il pourrait prolonger les mesures déjà en vigueur.