Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La sécheresse se fait toujours sentir dans le Cantal

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Saint-Mary-le-Plain, France

Le Cantal est victime de la sécheresse. A tel point que l'eau manque même au robinet. C'est le cas à Saint Mary-le-Plain et à Molèdes, près de Saint-Flour. Voilà plus d'une semaine que des camions-citernes viennent remplir les châteaux d'eau pour approvisionner plus de 250 foyers.

Une vache à lait boit en moyenne 100 litres d'eau par jour.
Une vache à lait boit en moyenne 100 litres d'eau par jour. © Maxppp - Pascal Chareyron

Voilà plus d'une semaine que des camions-citernes viennent remplir les châteaux d'eau de Saint-Marie-Le-Plain, près de Saint-Flour, pour approvisionner plus de 250 foyers. Le Cantal est victime de la sécheresse. Le département n'a pas connu de vraie, bonne pluie, depuis le 15 août. A tel point que l'eau menace de manquer au robinet dans cette commune.

On a cette image de château d'eau de la France à cause des fleuves qui partent du Massif Central, mais on a des réserves plutôt faibles" - Sébastien Vedrines, le directeur du syndicat des eaux de la Grangeoune

C'est un camion à lait qui assure le transport de l'eau. Chaque jour, 30m3 sont déversés dans les citernes à sec. Le tout supervisé par Sébastien Vedrines, le directeur du syndicat des eaux de la Grangeoune : "C'est une situation inconfortable, que nous avons déjà vécu en 1985, 2003, 2011 et cette année. Ce qui est inquiétant ce que les périodes de basses eaux sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus longues. Le problème, c'est que les nappes phréatiques dans le Cantal sont petites et disséminées."

Un manque d'eau qui préoccupe particulièrement les agriculteurs

Après plus de deux mois sans pluie, les cours d'eau aussi sont presque à sec. Une situation qui inquiète beaucoup Laurent Chapus qui élève des veaux à Saint-Mary-le-Plain : "Le débit de l'Arcueil actuellement ça ne fait même pas 7 mètres cube par jour, habituellement c'est entre 50 et 60 mètres cube par jour !" Pour faire boire ses bêtes, l'agriculteur ne peut plus compter sur le réseau du village. Une fois par semaine, il prend son tracteur direction une source à une dizaine de kilomètres de son exploitation.

"Le manque d'eau commence à devenir vraiment problèmatique", Laurent Chapus, agriculteur

Il en ramène 3000 litres d'eau : "Ce n'est pas si contraignant que ça d'y aller, mais le souci, c'est qu'on commence à avoir peur parce que bientôt on va devoir faire rentrer les animaux dans les étables, et si il n'y a toujours pas assez d'eau sur le réseau, les animaux ne pourront pas boire à l'intérieur des bâtiments." il faudra attendre encore un peu le retour de la pluie dans le Cantal. Météo France ne l'annonce pas avant plusieurs jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess